Avec le retour aux affaires de Johnny Geroudis à l’occasion de cette trentième journée, on s’attendait à un sursaut d’orgueil du Sud-Africain pour se rapprocher du leader. Si le jockey de l’écurie Rousset se signala sur le favori Captain Thriller qui n’a fait que confirmer ses bonnes dispositions, de son côté, Robbie Burke est toujours animé de la rage de vaincre et ne lâche pas prise. L’Irlandais, attaché à l’écurie Gujadhur, s’est même permis d’accentuer son avance en la faveur d’un nouveau doublé. Il compte désormais 5 longueurs d’avance. Au classement des écuries, Rousset conserve la tête avec Rs 112 000 de plus que son plus proche poursuivant, tandis que la meilleure opération du rendez-vous a été réalisée par Perdrau qui empochait Rs 334 000. Le championnat pourrait se jouer le week-end prochain où se tiendra la dernière épreuve classique de notre calendrier dont les gains pour le vainqueur s’élèvent à Rs 1M. L’écurie Gujadhur, Robbie Burke et Acuppa sont bien placés pour écrire l’histoire…
L’épreuve principale de cette journée, dotée de The Change Express Trophy, aura tenu ses promesses. Elle fut longtemps indécise et donna lieu à une belle arrivée, mais c’est le représentant de l’écurie Gujadhur Not Liable qui est venu mettre tout le monde dans le rouge à l’issue d’une sage course d’attente signé Robbie Burke. On s’attendait qu’il y ait du rythme dans cette épreuve vu la présence de Western Emblem et A Quiet Rush qui avaient récemment gagné en faisant la course avec le pas. Conscient de cela, Robbie Burke avait choisi de suivre en retrait en espérant que les meneurs le portent dans la ligne d’arrivée. On espérait voir Geroudis ou Cahill aux commandes, mais Imran Chisty tira profit de sa première ligne et du bon pas initial de sa monture pour prendre les choses en main. Son compagnon d’écurie Saubestre se plaça dans son dos, condamnant les autres chevaux véloces de la course de suivre à l’extérieur. Western Emblem fut le premier à se porter à l’extérieur du meneur, mais Cahill retint sa monture après environ 200m de course. Ce qui permit à A Quiet Rush qui était à son extérieur, de se placer sur l’arrière-main de l’alezan de l’écurie Allet. Strike Again était cinquième, à l’intérieur de Flaminglight qui précédait Not Liable et Pattaya Beach. Red Lucifier courut bien dans son bas jusqu’au bas de la descente où A Quiet Rush tenta de prendre le relais. Cependant, face à la résistance de Chisty à son intérieur, Geroudis n’insista pas longtemps et se contenta de se maintenir à sa hauteur. Red Lucifier fut ainsi lancé à la route pour aborder la ligne droite finale en tête. A Quiet Rush fut le premier à faire sentir la menace. Western Emblem s’amena à l’extérieur, tandis que Flaminglight plongea à l’intérieur.  Not Liable occupait alors la dernière place en compagnie de Pattaya Beach et semblait hors course. Johnny Geroudis se démena comme un beau diable sur A Quiet Rush pour remonter un Red Lucifer très accrocheur. Western Emblem se rapprochait timidement au milieu de la piste, alors que Flaminglight refaisait du terrain à la corde. Not Liable s’amena, lui, en force entre A Quiet Rush et Red Lucifer. A mi-ligne droite tout était encore possible, mais sous la conduite de Robbie Burke, l’alezan de l’écurie Gujadhur sortit un finish époustouflant pour transpercer le peloton à quelques dizaines de mètres de l’arrivée. Le cheval de l’écurie Rousset prit la deuxième place devant Red Lucifer et Flaminglight respectivement. Les 1600m furent couverts en 1.37.49.
Auparavant, Robbie Burke s’était signalé sur Good Grief qui, en l’absence de son récent vainqueur War Academy, faisait figure d’épouvantail dans The Kiddikids Club Cup. L’Irlandais en profitait pour accentuer son avance sur Geroudis qui passait à 5 victoires. Le Mistral s’installa aux commandes dès les premières encablures, tandis que Royal Ransom manqua son départ. Eli’s Connection fut sollicité pour contourner ses adversaires dans la première courbe et prendre le relais en tête. Le représentant de l’écurie R. Gujadhur assura un rythme sélectif. Du reste, on aperçu un peloton étiré composé de Le Mistral, Desolation Row, Good Grief, Court Report, Don’t Say Don’t, Bourne Supreme, Ballito Boy et Royal Ransom respectivement. Malgré l’écart qui le séparait du meneur, Robbie Burke ne paniqua point et attendit le poteau des 300m pour commencer son effort. Eli’s Connection se montra plus accrocheur que prévu, mais lorsque Good Grief passa à la vitesse supérieure au milieu de la piste, l’issue de la course ne fit pas de doute. Parmi le reste du champ, on ne se battait plus que pour les places, tandis que le favori s’en allait gagner en roue libre.
Débuts convaincants pour Captain Thriller
Geroudis avait réduit l’écart grâce à la victoire de Captain Thriller dans la cinquième épreuve. Les turfistes ont eu surtout l’occasion de voir en action un nouveau champion au Champ de Mars. Le handicap de sa ligne extérieure était le seul facteur qui était sujette à caution dans le camp de l’écurie Rousset. Car physiquement, on ne pouvait rien reprocher à Captain Thriller. A l’ouverture des boîtes, Johnny Geroudis sollicita sa monture qui surmonta sa huitième ligne pour se porter aux commandes. Azapel vint se placer dans son dos aux environs du Tombeau Malartic.  Silverware suivit à l’extérieur de Princely Reason qui précéda Constellation et Fidelis. Captain Thriller imprima une allure sélective et lorsqu’il accéléra à la route, le peloton s’étira. Le favori aborda la ligne droite finale avec de solides prétentions. A l’exception de Azapel, tous les autres étaient déjà battus. Sous la conduite de Geroudis, ce fils de Captain Al maintint le rythme pour l’emporter avec une certaine autorité. Les 1400m furent bouclés en 1.23.65. Ce qui constitue un nouveau class record.
Bien que possédant le plus petit effectif parmi les 13 en compétition, l’écurie Perdrau continue son petit bonhomme de chemin. Hier, elle a ramené un nouveau doublé pour porter son nombre de victoires à 25 après 30 journées. Le duel annoncé entre Rai Joorawon et Swapneel Rama n’a finalement pas eu lieu dans l’épreuve d’ouverture. La victoire est revenue à How Many To Won qui confirma ses récents progrès pour ouvrir son compteur à sa neuvième sortie sur notre turf. Le représentant de l’écurie Perdrau fut parmi les plus prompts à l’ouverture de stalles, mais il se contenta de se placer à l’extérieur de Bali Mojo, tandis que Mc Mufti et Point Of Policy étaient sollicités pour se disputer le commandement. Mr Studious prit, lui, un mauvais départ pour se retrouver en avant dernière position. L’élève de Vincent Allet imprima une allure régulière et durcit le rythme à la rue du Gouvernement. Bardottier commençait son effort sur Mr Studious qui s’amena en épaisseur. Mac Mufti fut sérieusement accroché à l’entrée de la ligne droite finale. How Many To Won était déjà lancé par Joorawon et en quelques foulées, il transperça le peloton pour s’en aller gagner assez facilement. Mr Studious vint dominer Bali Mojo pour la deuxième place.
25e victoire 2011 pour Perdrau
 L’écurie Perdrau et Rai Joorawon réalisèrent leur doublé de la journée grâce à Manta Ridge qui fut exact au rendez-vous dans la septième épreuve. Comme il fallait s’y attendre, Come On Sparky fut sollicité de son premier couloir pour prendre le train à son compte. Fire Wire se rapprocha à l’extérieur dans la première courbe pour se placer sur son arrière main. Sherbrooke était troisième à l’intérieur de Waterside Jet, tandis que Manta Ridge suivait en cinquième position côté corde. Fire Wire mit la pression sur le meneur à partir de la route, mais Chisty ne se laissa pas faire et durcit l’allure. Rai Joorawon attendit l’entame de la ligne droite pour se mettre en évidence. L’issue de la course ne prit pas longtemps à se dessiner. Manta Ridge donna un joli coup de reins pour finir et l’emporter devant City Of Choice qui avait longtemps patienté en queue du peloton.
La troisième épreuve fut finalement l’affaire d’un seul cheval, en l’occurrence, Man Of His Word qui réalisa un start to finish pour surclasser le lot. Le coursier entraîné par Bertrand de Coriolis retrouvait la compétition six semaines après avoir saigné, mais il démontra qu’il s’était pleinement retrouvé. Man Of His Word n’eut aucune peine à prendre la direction des opérations devant Raga Muffin. Ce dernier eut du mal à suivre le rythme et fut même débordé à mi-course par Ask The Afghan. Darcy’s Arcy était quatrième devant What A Hit, tandis que Linesman qui s’était montré lent au départ, se rapprocha à l’extérieur de Imperial City. Cahill régla l’allure à sa guise et lorsqu’il demanda un nouvel effort à sa monture dans la ligne droite, Man Of His Word accéléra à nouveau pour gagner assez facilement.
The Change Express Blood Donation Trophy qui s’annonçait comme une simple formalité pour Druid’s Moon, donna finalement lieu à une petite surprise nommée Ipse Dixit. Ce dernier ouvrait son palmarès mauricien à sa septième tentative, tandis que Cédric Ségéon inscrivait, lui, son premier succès sous les couleurs de l’écurie Merven. Geroudis tenta de prendre les choses en main dès les premières encablures, mais Robbie Burke tira profit de son meilleur couloir pour le condamner à l’extérieur. Le jockey de l’écurie Rousset insista sur environ 300m avant de placer sa monture côté corde. On était parti sur des bases assez élevées. Ipse Dixit qui avait également pris un bon départ, se plaça tranquillement derrière ces deux chevaux. A l’exception de Winter Weather, tous les autres coursiers suivaient en file indienne. Le meneur put souffler à partir du passage du but pour la première fois avant que son cavalier ne lui demande un nouvel effort au poteau des 600m. Druid’s Moon accéléra à nouveau 200m plus loin pour aborder la ligne droite finale en tête. Ségéon avait déjà lancé sa monture à l’extérieur de Wild ‘N Free qui n’accélérait pas. Druid’s Moon donna l’impression de pouvoir le faire jusqu’au bout, mais il paya de ses efforts prématurés, tandis que Ipse Dixit se montra plus percutant à l’issue d’une sage couse d’attente. Les commissaires de course ouvert une enquête qui reprendra mardi matin sur la course de Druid’s Moon.
Battu par Jason Holder la semaine dernière sur Sherwani, François Heroldt a obtenu sa revanche dans l’épreuve d’ouverture face à l’Australien qui était en selle sur Hopes And Desires, annoncé comme son principal adversaire. Mark Neisius sollicita Final Affair pour prendre les choses en main devant Drug Squad qui fut débordé par Cut Master. Sporty Josh suivait à l’extérieur devant Hopes And Desires qui fut rejoint par Sherwani dans la descente. Vinrent ensuite Fiddler’s Green, Droplet, Sideliner et Wideawake Wizard. Les choses se précisèrent à 400m de l’arrivée où Final Affair tenta de prendre de vitesse ses rivaux. Le représentant de l’écurie C. Ramdin aborda la ligne droite finale avec plus de 2L d’avance sur Drug Squad qui n’accéléra pas. Au milieu de la piste, on pouvait voir la progression des favoris Hopes And Desires et Sherwani. Final Affair se montra plus accrocheur que prévu, mais il ne put contrer les assauts des favoris jusqu’au bout. Sideliner tenta également de se mêler à la lutte sur le tard, mais il ne se montra pas assez percutant. On eut droit à un mano à mano entre Herholdt et Holder, mais c’est le premier nommé qui eut le dernier mot pour permettre à Sherwani de vaincre enfin le signe indien au Champ de Mars.