L’échéance approche à grands pas. Alors que l’ouverture de la nouvelle saison est prévue le samedi 23 mars et que les galops des chevaux se multiplient ces jours-ci au Champ de Mars, un premier exercice de barrier trials est programmé pour le mardi 12 mars, jour des célébrations de la Fête nationale.
Les partants probables de la Duchesse, première classique de la saison prévue le samedi 30 courant, devraient être sollicités dans les stalles mardi prochain. Entre-temps, plusieurs de ces coursiers qui postuleront pour la succession d’Il Saggiatore étaient au training sur la petite piste ce matin pour peaufiner leur préparation. Parmi, Glitter Star et Top Seller — lequel a travaillé ce matin avec les oeillères, harnachement avec lequel il avait remporté ses trois victoires en Afrique du Sud — de l’établissement Paul Foo Kune, Code Rock et Mining Prospect du yard de Maigrot, Polar Bound de l’écurie Rameshwar Gujadhur et autre Beacon Flare, une des nouvelles acquisitions de Serge Henry. Solo Traveller, le nouveau crack de Gilbert Rousset qui se trouve actuellement à Floréal devrait débarquer à Port-Louis vendredi.
Au niveau des jockeys, Cédric Ségéon, sur place depuis plus d’une semaine, était en piste ce matin sur les chevaux de Merven. Mark Neisius (écurie R. Gujadhur) est lui aussi à Maurice mais n’a pas encore commencé à travailler. La cravache de Ricky Maingard, Gaëtan Faucon, est attendue durant le week-end et devrait être à l’entraînement lundi prochain. Les autres jockeys étrangers, à l’instar de Johnny Geroudis (écurie Rousset), qui est retourné en Afrique du Sud après un crochet à Dubaï — il avait piloté Disa Leader, auteur d’une prometteuse troisième place dans une course à Meydan — devraient arriver à partir du 10 mars.
Par ailleurs, Nooresh Juglall, un des apprentis mauriciens les plus en vue à l’académie des jockeys en Afrique du Sud, continue de marquer des points. À peine rentré après d’une participation au Qatar International Racing Festival, organisé par Qatar Apprentice Jockey Invitation Races (QAJIR) et regroupant des apprentis jockeys du Bahreïn, du Japon, de Corée, Macao, Malaisie, Oman, des Philippines, du Qatar, d’Arabie Saoudite, de Turquie et des Émirats Arabes Unis, où il s’était signalé sur l’hippodrome d’Al Rayyan à Doha en enlevant une des trois manches du championnat avec Hi Holy, le Mauricien a enlevé avec brio les Wilgerbosdriff Gauteng Fillies Guineas sur Cherry On The Top samedi dernier à Turffontein.
Cette épreuve de groupe 2 sur 1600m a vu une course intelligente de Juglall, dont la monture avait tiré une très mauvaise ligne dans les stalles. Après le Fillies Mile en décembre et les Guineas du week-end dernier, Cherry On The Top se pose comme la favorite du SA Fillies Classic, qui regroupe les meilleures juments du pays. Champion des apprentis en Afrique du Sud la saison passée, Juglall mène confortablement dans sa catégorie dans le présent exercice.