Prévue pour dimanche dernier, la course préparatoire en vue du Ruban Bleu aura lieu samedi, mais avec quelques changements au niveau des jockeys, car cinq cravaches étrangères ne seront pas de la partie. Cette compétition se fera sans le cheval champion 2010, Disa Leader, et aussi sans son compagnon de box Captain’s Knock. Des absences dues aux conditions entourant cette épreuve et qui les aurait contraints à porter 66,5 et 64 kg respectivement sans pour autant avoir le droit de bénéficier d’une remise au poids. En attendant, les deux se préparent activement en vue de ce grand rendez-vous. Et là, il faut souligner que la participation de Disa Leader découlera du nombre de partants final. Il aura l’autorisation des commissaires administratifs à y participer s’il y a de la place. Ainsi, suite au forfait des deux chevaux de l’écurie Rousset, Gujadhur et Serge Henry essaieront d’en tirer profit, d’autant que la dotation totale de cette course est de Rs 754 000. La casaque électrique aligne Solar Symbol qui sera piloté par Vishan Venkaya et non par Imran Chisty, Senor Versace aura François Herholdt sur le dos alors que Robbie Burke sera en selle sur Acuppa. Serge Henry compte sur Seattle Ice (Holder) et La Foce (Emamdee) pour défendre ses couleurs. Maigrot aura Al’s Deputy comme représentant, Ricky Maingard sera représenté par Just Banter, alors que Rousset engage son petit champion Intercontinental, qui essaiera de palier les absences de ses compagnons de box. Une tâche ardue l’attend car il est nettement déclassé au niveau de la valeur, tout comme Acuppa, celui qu’il avait battu lors de la dernière manche du championnat des 4-ans. Gujadhur comptera sur Solar Symbol pour imposer sa loi. Si Vishan Venkaya ne possède pas le même talent qu’Imran Chisty, il faut néanmoins souligner que le Mauricien a déjà réussi un coup d’éclat. Et là, on a en tête sa victoire dans The Maiden Cup avec Gwinganna. Si jamais personne ne l’inquiète, il se fera un malin plaisir pour ramener le trophée dans les vitrines de l’écurie Gujadhur. Dans la position d’attentiste, la casaque bleu électrique et écharpe rouge sera représentée par Acuppa et Senor Versace. Le premier nommé aura Robbie Burke sur le dos, un choix qui peut étonner dans la mesure où le hongre a montré une certaine limite à sa dernière tentative. Cependant, si l’Irlandais persiste à le piloter, c’est qu’il doit croire dur comme fer que sa monture possède la pointure pour rivaliser avec les meilleurs sur le parcours du jour, d’autant que les produits de Silvano ont du stamina en dépit du fait qu’il s’est fait dominer par Senor Versace mardi matin. À moins que ce ne soit qu’un leurre pour essayer de contre-carrer les plans des adversaires. Senor Versace, lui, n’a couru que deux courses et a effectué un bon retour après la blessure qu’il avait contractée à la veille de la 12e journée. Si on regarde de plus près sa compétition de la 18e journée, on trouve qu’il s’est contenté d’une course tranquille et que sa fin de parcours a été tout à fait remarquable. On lui prévoit même de s’améliorer avec cette course dans les jambes. Il ne faut pas oublier qu’il avait échoué de peu – l’état de la piste et le fait d’avoir à rendre du poids à son vainqueur – dans cette même épreuve l’année dernière. Il n’a pas encore ouvert son palmarès chez nous mais on est en droit de penser que l’heure de le voir couvert de lauriers est enfin arrivée. Au risque de surprendre les turfistes, c’est à lui qu’on accorde les meilleures chances de victoire. Seattle Ice avait eu une course difficile à sa dernière tentative. Il a gagné sur 2050m l’année dernière et n’a jamais évolué au-delà du parcours du jour. Ceux qui assistant à l’entraînement seront sans doute d’accord pour dire qu’il ne semble pas dans la même forme que lors de la 17e journée. On peut espérer que ce n’est qu’un mauvais constat de son état physique et qu’il parvienne à démontrer le contraire. Son compagnon de box La Foce a enfin gagné alors que l’on s’y attendait le moins. Lui, il n’y a pas de doute qu’il a la distance dans les jambes. Sa victoire de la 18e journée sur 1850m pourrait découler du fait qu’il avait une meilleure tenue que ses adversaires qui affrontaient ce parcours pour la première fois. Comme il s’était bien entendu avec Yashin Emamdee, la confiance du Mauricien a été renouvelée. La question qui se pose est s’il tentera quelque chose dans le parcours ou s’il attendra l’emballage final pour se manifester. Cette tactique pourrait peut-être incomber à Al’s Deputy, qui reste sur une course prometteuse et qui pourrait encore posséder une marge de progrès. Du reste, la distance du jour s’y prête pour qu’il donne un réel aperçu de sa valeur. Mais osera-t-il se dépenser prématurément ? Si la réponse est oui, ce serait peut-être judicieux de tenter le coup dès l’ouverture des stalles car sa tâche sera plus compliquée après. Il ne reste que les chances d’Intercontinental à déterminer. Son alignement ne découle pas seulement des forfaits de Disa Leader et de Captain’s Knock. C’est que son entourage est d’avis qu’il a le parcours dans les jambes, tout comme son géniteur Mark Of Esteem, qui a gagné jusqu’à 2400m (Le Prix Niel et The King George VI and Queen Elizabeth Stakes). S’il confirme sa tenue, il pourrait jouer les trouble-fête. S’il parvient encore une fois à dominer Acuppa, il devrait néanmoins rencontrer une plus forte opposition de la part de Senor Versace, qui n’est pas dénué de qualités dans le sprint final.
————————————————————————————————————————————
1re course: Power Of Poseidon, capable de doubler la mise
Ce sont les cavaliers mauriciens de la classe B qui animeront la 1re course de cette journée dominicale sur 1500m. Le vainqueur le plus récent est Power Of Poseidon, qui retrouvera à l’occasion l’apprenti Vikram Sola, qui revient de blessure. Si au prime abord le premier représentant de l’écurie Maigrot devrait être idéalement placé dans le parcours, il faut souligner qu’il n’a jamais gagné sur le parcours qu’il avait trouvé trop long pour ses aptitudes lors de son unique incursion. On persiste néanmoins à penser qu’il ne part pas battu d’avance. Son compagnon de box Mc Naught avait, lui, gagné sur la distance l’année dernière et on peut s’attendre à des progrès de sa part. Good Time Charlie revient d’un repos. Sur sa course de la 13e journée, il ne peut être écarté. Il en est de même pour Multi Dimention, qui est capable de bien se comporter dans un bon jour. Le danger toutefois pourrait venir de Transparent, qui pourrait avoir présumé de ses forces la dernière fois en suivant de trop près. Une course plus tranquille pourrait le servir. Asset Growth également ne doit pas être ignoré. Il retrouve la compétition après dix semaines et semble avoir profité de son repos. Si jamais surprise il y a, elle pourrait venir de lui. Alors attention, même si Power Of Poseidon possède à notre avis les meilleures chances.
—————————————————————————————————————————————
2e course: Final Affair peut réaliser le bout en bout
Le choix de Final Affair pourrait surprendre, lui qui n’a pu accrocher qu’un seul accessit en cinq tentatives cette saison. Ses défaites lui ont permis de perdre 4 points en valeur et il se retrouve cette fois sur un parcours plus approprié. Il ne faut pas oublier que sa seule victoire avait été inscrite sur 1850m et les 2100m paraissent dans ses cordes. À bien voir, il est le seul frontrunner de la course. L’occasion paraît idéale pour qu’il puisse imposer sa loi et résister à tous ses poursuivants car Vinay Naiko est connu pour avoir une bonne science du pas. Optima Maximo a eu une semaine pour se reposer, lui qui avait été desservi par l’état de la piste lors de la 20e journée. Toutefois, comme il avait été contraint à faire les extérieurs à la mi-course, il n’est pas impossible qu’il ne se soit pas complètement remis de ses efforts. Mabrook demeure un candidat à la victoire. Sur 2100m, le fait de rater quelque peu le départ pourrait ne pas avoir trop d’incidence sur sa production finale. Indigo Blue ne peut être hâtivement écarté car il est plus à l’aise dans cette valeur, même si l’absence d’une remise de poids pourrait se faire sentir. Powder Snow revient aussi à la charge pour la 2e semaine. Toutefois, sa tenue n’a pas encore été prouvée. Il est préférable de lui accorder une deuxième chance pour lutter pour un accessit.
—————————————————————————————————————————————3e course: Al Masri devra surmonter sa ligne extérieure
Si on peut penser que Makes Me Wonder pourrait cette fois diriger les opérations, il devra au préalable démontrer plus de vélocité. Il pourrait être contré par la présence de Silent Screen, qui a obtenu un meilleur numéro de corde. Shutterfly, qui revient d’une mise au vert de trois mois, pourrait essayer de capitaliser sur sa fraîcheur pour tenter un coup tactique. Il ne faut pas oublier qu’il a déjà réussi en optant pour la position tête et corde. Celui qui pourrait être le mieux placé dans le parcours et profiter de toute lutte à l’avant semble Pablo, même si pour certains l’état de sa robe n’inspire pas confiance. Au fait, ce sont plus ses prestations à l’entraînement qui ont fait qu’on le choisisse pour faire l’arrivée. Immelman, lui, n’a pas encore pu justifier la confiance placée en lui. Son entraîneur l’a cette fois muni d’une Nicholson Bit pour calmer son ardeur. Il lui faudra aussi prendre un meilleur départ pour avoir les meilleures chances de son côté. Raga Muffin a réalisé une bonne entrée en matière. Il ne doit pas impérativement courir en tête pour bien faire. Sa ligne extérieure pourrait même l’aider à ne pas se dépenser prématurément. À bien voir, il pourrait se retrouver plus en retrait que prévu alors qu’il s’est toujours mieux comporté quand il a suivi de près en Afrique du Sud. La dernière course de Makes Me Wonder avait été trop mauvaise pour être vraie. Il n’est toutefois pas exclu que le parcours et le fait d’avoir eu à s’user dans la partie initiale joua finalement contre lui. Il ne peut donc être condamné pour son dernier échec, sans compter qu’il faut aussi tenir en ligne de compte le syndrome de la seconde course après repos. La dernière fois qu’il avait été vu en compétition avant qu’il ne débute chez nous remontait à juillet 2010. Mais s’il y a un cheval qui a vraiment séduit à l’entraînement, c’est la nouvelle unité de l’écurie Gujadhur Al Masri. Ce hongre a été si sublime, tant sur le gazon que sur le sable, que nous faisons de lui le favori de la course.
————————————————————————————————————————————
4e course: Western Emblem, le seul frontrunner
Western Emblem n’avait pas eu une course de tout repos lors de la dernière manche du championnat des 4-ans. Il avait été en plusieurs occasions taquiné par National Play et avait logiquement peiné en fin de parcours. Étant le seul frontrunner de la course, il aura largement le droit de revoir ses ambitions à la hausse. Il faut néanmois souligner qu’il sera piloté par Jean Roland Boutanive qui n’est pas vraiment un spécialiste de la position tête et corde. Western Emblem retrouvera aussi sur sa route un de ses vainqueurs, Pattaya Beach, de qui il avait reçu 0,5 kg lors de la 6e journée. Le représentant de Serge Henry lui rendra 1 kg cette fois, sans compter qu’il s’est amélioré depuis leur confrontation. Espérons que ce sera suffisant pour que Jean-Roland Boutanive puisse retourner la situation en sa faveur. Dealers Choice demeure lui aussi un candidat pour faire l’arrivée. Son handicap pourrait être que ce soit lui qui aura la tâche de tenter de reprendre le meneur en premier. À moins que Sergeant Major ne tente quelque chose dans le parcours. Mais on peut persister à croire que Nishal Teeha essaiera au mieux d’économiser sa monture et la placer dans le dos d’un adversaire pour avoir du répondant dans la ligne droite finale et non pas courir en épaisseur comme il l’avait fait lors de la 14e journée. Quant à Slinga Malinga, il est préférable de le revoir avant de lui accorder une chance. Il aurait sans doute préféré l’état de la piste du week-end dernier.
————————————————————————————————————————————
5e course: Sports Factor avec Joorawon
Un petit champ de six chevaux constitue The Supertote Exotics Bet Trophy sur 2100m. On y retrouve deux récents vainqueurs, Major Storm et Sports Factor. Le premier nommé a en fait remporté ses deux dernières courses mais, contrairement à sa dernière tentative, il ne bénéficiera d’aucune remise car il sera piloté par Jason Holder. Sports Factor, avec Rye Joorawon, tentera à coup sûr d’adopter la même tactique que lors de la 18e journée. Il lui faudra, pour être en mesure de dicter sa loi, prendre un bon départ car il ne faut pas oublier qu’il s’était montré lent la dernière fois et avait bénéficié de circonstances favorables pour prendre les devants. S’il parvient à pointer en tête, on pourra alors dire qu’il a effectué un grand pas vers une seconde réussite. Toutefois, il n’est pas dit que le second représentant de l’écurie Serge Henry, Firebolt, qui pour nous devrait trouver la distance comme le bout du monde, ne l’inquiétera pas dans le parcours. Mais en bon tacticien, Rye Joorawon devrait savoir prendre la meilleure des options et ne pas se préoccuper de cet adversaire. Toutefois, si jamais on assiste à une lutte pour le commandement, les poursuivants seront ravis d’en profiter. Et là, on pense que Major Storm et Galant Gagnant seront les mieux lotis. Frusk sera aussi capable de se mêler à la lutte s’il parvient à tirer profit de son poids plume. Quant à Vin D’Honneur, même si la distance est meilleure pour lui, il est préférable de le revoir. Sports Factor peut doubler la mise, mais tout dépendra des conditions de course.
—————————————————————————————————————————————7e course: Southern Heights part à la recherche d’un quadruple