Les résultats du groupe New Mauritius Hotels (NMH) pour le premier trimestre de l’exercice financier 2012-2013 indiquent une baisse de 13,5 % des profits après impôt, soit Rs 492,3 millions contre Rs 548,8 millions pour le trimestre correspondant de la précédente année financière.
Le premier groupe hôtelier mauricien a réalisé, sur la période octobre-décembre 2012, des revenus de l’ordre de Rs 2,5 milliards, soit environ Rs 23 millions de moins que le niveau atteint pour la même période de 2011. Les coûts opérationnels étant restés pratiquement au même niveau que ceux du dernier trimestre de 2011, les bénéfices opérationnels se sont légèrement repliés, passant de Rs 710,7 millions à Rs 698,3 millions. Contrairement à la période correspondante de 2011-2012, le groupe n’a pas réalisé de surplus sur la conversion des emprunts en devises sur les contrats futurs, avec pour résultats que les profits avant impôt ont accusé une baisse de Rs 91 millions pour s’établir à Rs 536,6 millions.
Le conseil d’administration de NMH rapporte qu’il n’y a pas eu de croissance dans les arrivées touristiques au cours de la période octobre-décembre 2012 et que les hôteliers locaux ont continué à offrir des taux d’escompte élevés sur les tarifs. « NMH strived to maintain its pricing policy and managed to increase its average revenue per guest by 4.3 % which compensated for the decrease of 3.3 % in the number of guests », souligne la direction.
Pour ce qui est des perspectives en ce début d’année 2013, le groupe fait remarquer que les résultats pour janvier sont restés inchangés mais que les réservations enregistrées à ce jour indiquent que les bénéfices pour le deuxième trimestre (janvier-mars 2013) devraient suivre la même tendance à la baisse comme au premier trimestre.