L’ICTA vient de lancer un appel d’offres pour des services d’Internet « broadband » d’une vitesse de 256 Kbps à moins de Rs 200 par mois, conformément à la mesure annoncée par le ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, lors de la présentation du Budget. Cette initiative, souligne-t-on, est en ligne avec la politique gouvernementale d’accroître l’accès à l’Internet « broadband » à un prix plus abordable afin de combler tout fossé numérique entre les citoyens. Le forfait prévu, qui sera destiné au grand public, est pour rappel, de 2 giga octets (GO). Les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) auront à déployer le service au plus tard le 1er janvier 2013. L’exercice de soumission des offres prendra fin à 15 h le 11 décembre 2012.
Une Pre-Bid Meeting (réunion avant la soumission des offres) a eu lieu le vendredi 23 novembre au siège de l’ICTA. Les FAI, détenteurs du permis approprié, devront faire parvenir leurs offres au président du Comité chargé du Universal Service Fund (USF) d’ici la date de clôture. Le Fonds de service universel est un mécanisme institué par les États membres afin de résoudre des dysfonctionnements spécifiques du marché. Ces États membres avaient pris l’engagement auprès de l’Organisation mondiale du commerce, d’ouvrir leurs secteurs des TIC à la concurrence. C’est l’ICTA qui est chargée de gérer les fonds de l’USF.