Iframac se dit très satisfait du niveau de sa performance pour 2011 et parle d’une année record pour la marque Mercedes. Surtout en comptant l’apport de la Mercedes Classe-C avec des ventes jugées exceptionnelles qui dépassent les 250 immatriculations. « Les récents événements survenus au Japon ainsi que les changements au niveau des taxes douanières et l’introduction d’une taxe carbone ont vu une baisse significative des importations des véhicules d’occasion en faveur des importations de véhicules neufs », explique Brian Burns, Chief Executive Officer d’Iframac, comme pour justifier une telle performance. Mais le succès de la Berline est principalement dû à son esthétisme, la qualité perçue du produit, un faible coût d’entretien, une basse consommation et un rapport qualité-prix exceptionnel. Plus encore, la Classe C Berline sait convaincre — de l’extérieur comme de l’intérieur. Sa silhouette expressive allie dynamisme et élégance. Le design intérieur se distingue par de nouveaux matériaux, de nouveaux concepts de couleur, des inserts décoratifs, largement dimensionnés au-dessus de la boîte à gants, déclinés par exemple en aluminium ou en bois. Bref, des attraits dans le pur style Mercedes.
Et quid du marché pour 2012 ? « Vu le contexte économique local et international, l’année 2012 sera certes une année très challenging. Le succès dépendra d’une offre adaptée au mieux aux besoins du marché et à la qualité de service. 2012 sera une année riche en nouveautés pour Iframac », commente Brian Burns.