Christiane Legentil (52 kg) et Anabelle Laprovidence (+78 kg) se classent respectivement 33e et 72e de l’International Judo Federation World Ranking List Seniors mise à jour le 4 août dernier. Au niveau continental, Legentil se retrouve en deuxième position derrière la Tunisienne Hela Ayari.
Grâce à sa médaille d’argent décrochée à l’occasion des 35es championnats d’Afrique seniors, tenus du 26 au 28 juin dernier au Swami Vivekananda Internation Convention Centre, Christiane Legentil a fait un bond en avant au classement mondial de la Fédération internationale de judo (FIJ) avec cette 33e place pour un total de 366 points. Pour rappel, lors de ces championnats d’Afrique, la Rodriguaise s’était inclinée devant Ayari au terme des cinq minutes du combat.
« C’est une très bonne nouvelle. Cela démontre que les locaux peuvent avoir un classement mondial. Pour pouvoir garder la cadence, les judokas doivent continuer à faire des compétitions où ils récoltent des points », fait ressortir Joseph Mounawah, directeur technique de la Fédération mauricienne de judo et disciplines associées (FMJDA).
La catégorie -52 kg est dominée par la Kosovare Majlinda Kelmendi (3380 points) devant la Brésilienne Erika Miranda, loin derrière avec 2176 points. Puis viennent dans l’ordre l’Allemande Mareen Kraeh (1590), la Japonaise Yuri Hashimoto (1540) et la Russe Natalia Kuziutina (1528).
Christiane Legentil a perdu son combat pour la médaille de bronze aux XXes Jeux du Commonwealth à Glasgow face à l’Indienne Kalpana Thoudam. Après ces Jeux, elle est retournée en Allemagne continuer sa préparation en marge de son engagement aux championnats du monde qui auront lieu du 25 au 31 août prochain à Tcheliabinsk en Russie.
De son côté, Anabelle Laprovidence, médaillée de bronze des Jeux du Commonwealth, se classe à la 72e chez les +78 kg avec 62 points. La Cubaine Idalys Ortiz (2448) mène au général avec 2448 points, devançant dans l’ordre la Brésilienne Maria Suelen Altlemam (2220 pts) et la Japonaise Megumi Tachimoto (2010 pts).