La proposition en quatre volets de la Singapore Co-Operation Enterprise dans le cadre du projet de métro-léger fait actuellement l’objet d’un exercice de Due Diligence nécessaire sous les dispositions du Public Procurement Act. C’est ce qu’a indiqué le Premier ministre, Navin Ramgoolam, dans une réponse à une Written Question du député et leader du FSM, Cehl Meeah. Le démarrage de ce projet, confirmé pour 2013, est considéré comme un facteur majeur pour soutenir les efforts d’investissements dans la conjoncture économique marquée par un ralentissement des investissements privés. De leur côté, les opérateurs dans le transport en commun – compagnies et opérateurs individuels confondus – ont bénéficié de subventions de l’ordre de Rs 138,9 millions sur le prix de vente du mazout en 2011.
« The introduction of a Mass Transit System (MTS) is one among the many projects that will be implemented by this governement. I wish to assure that the first coup de pioche for this dream project is expected next year », note le PM par rapport à ce projet qui nécessitera des investissements massifs de l’ordre de Rs 25 milliards. Comme déjà révélé par Week-End, le trajet du métro-léger se départira de l’alignement initial de l’ancienne voie ferrée dans les agglomérations urbaines et ce projet sera construit sur pilotis.
La première phase du projet sera exécutée entre Curepipe et Port-Louis avec des extensions prévues pour connecter l’ensemble de l’île en transformant de manière dramatique le paysage du transport en commun. Dans cette perspective, la Singapore Co-Operation Enterprise vient de soumettre une proposition en quatre volets, soit:
– la détermination du « feasible alignment » du métro-léger dans le corridor Curepipe/Port-Louis avec des modifications substantielles au tracé initial;
– une analyse économique, dont le montage financier nécessaire, pour la mise à exécution du projet de Light Rail System;
– l’élaboration de « concept and preliminary design » susceptible d’intéresser le marché sous forme de « suitably qualified delivery entities and to invite priced tenders from the entities », et
– le projet d’extension du métro-léger vers le Nord et vers le Sud en vue de desservir toute l’île.
Au début de ce mois, le conseil des ministres a pris la décision de démarrer un exercice de Due Diligence de la proposition de la Singapore Co-Operation Enterprise sur le projet de métro-léger à Maurice mis à exécution en collaboration avec le gouvernement de Singapour.
« In accordance with the Public Procurement Act, a due diligence should be carried out to ensure value for money deliverable for goods and services driven through a government to government procurement », ajoute le PM, qui confirme que le comité concerné a déjà entamé le travail confié avec le rapport soumis au plus tard le mois prochain. Les conclusions de ce rapport doivent être validées par un expert à être nommé par le gouvernement.
Toujours dans le domaine du transport en commun, le gouvernement a alloué des subventions de Rs 138,9 millions sur le prix de vente du mazout aux opérateurs dans le  transport en commun. Le versement de ces subventions vise à compenser la différence entre le prix de vente normal et le prix de base de Rs 35 par litre pour les compagnies d’autobus et de Rs 40 par litre pour les opérateurs individuels.
Cette formule avait été déterminée en décembre 2010 lors de la révision des tarifs d’autobus. Le prix du litre de mazout en vigueur était de Rs 41.20, soit une compensation de Rs 6.20 par litre pour les compagnies et de Rs 1.20 pour les opérateurs individuels.
« The important element necessary for the calculation of subsidy on diesel is the number of kilometers operated by each operator. These are converted into amount of diesel consumed using an established formula e.g. 34 litres of diesel/100 km operated. This formula ensures that operators maintain minimum level of efficiency », ajoute le vice-PM et ministre de l’Infrastructure publique, Anil Bachoo, en réponse au député MMM Kee Cheong Li Kwong Wing.