Plaine-des-Papayes sera bientôt doté d’un jardin d’enfants. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Environnement et député de la circonscription n° 7 (Piton/Rivière-du-Rempart) Deva Virahawmy lors d’une visite à la mosquée Ackbari, située dans le village, la semaine dernière.
La décision d’aménager un jardin d’enfants à Plaine-des-Papayes fait suite à une requête des habitants du village, surtout ceux de Boutique-Rouge. Ce lieu, a expliqué le ministre de l’Environnement, sera pourvu d’équipements visant à enseigner le code de la route aux jeunes.
« Il y a trop d’accidents sur nos routes. Il faut enseigner à nos enfants la meilleure façon de monter à vélo, par exemple, pour qu’ils deviennent des citoyens responsables à l’âge adulte », a déclaré Deva Virahsawmy. Le ministre a aussi dit vouloir organiser d’autres activités pour les jeunes afin de prévenir les maux sociaux avant de rappeler que les travaux pour éclairer le terrain de football de la localité sont en bonne voie. Cette facilité permettra ainsi aux jeunes de jouer au football jusqu’à fort tard le soir.
Deva Virahsawmy a exprimé sa satisfaction concernant la réalisation, comme prévu, d’autres requêtes des habitants de Plaine-des-Papayes. Certaines ont d’ailleurs aidé à améliorer quelque peu le confort des fidèles de la mosquée Ackbari. Citant les propos du Premier ministre Navin Ramgoolam, le ministre a déclaré que tous les Mauriciens devraient bénéficier du développement dans le pays.
« Dousma dousma nou pe aranz zot ladrwa. C’est de cette façon que nous pouvons dire que nous avons rempli nos obligations à la fin de notre mandat. En tant que députés de la circonscription, nous sommes à votre disposition pour essayer de résoudre vos problèmes », a dit Deva Virasawmy aux habitants.
Pour sa part, le président de la société Akhtar Rassool a remercié le ministre et le PPS Balkissoon Hookoom, pour leur soutien dans la réalisation de projets d’infrastructures dans cette région. Évoquant ses projets futurs, il a dit que la société construira bientôt un bâtiment commercial et la maison de l’imam de la mosquée.
M. Rassool a aussi fait une requête au ministre et au PPS pour l’asphaltage de la rue Mosquée dans les plus brefs délais. Cette rue est dans un état déplorable depuis la fin des travaux de la Central Water Authority.