Une cinquantaine d’enfants défavorisés de la région de Roche-Bois qui fréquentent le Centre Support d’Accueil Familial et d’Écoute (SAFE) de l’Association Pour Personnes en Larmes (APPEL) ont reçu leur certificat le lundi 23 décembre dernier lors d’un déjeuner organisé à leur intention au McDonald de Riche-Terre. Ils ont suivi une formation de base en informatique dispensée par les animateurs du Centre SAFE, situé à la Rue Balisage, Roche-Bois.
« Une cinquantaine d’enfants venant des familles en difficulté de la région de Roche-Bois, âgés de cinq à 12 ans, ont suivi pendant six semaines une formation de base en informatique dans notre centre sous la férule de Samuel Thompson », a raconté Ketty Essoo, la secrétaire d’APPEL.
« Ces enfants viennent de familles où pour la plupart les parents sont victimes eux-mêmes de problèmes sociaux, tels que le chômage, l’alcoolisme, la drogue, entre autres. Durant leurs vacances scolaires, au lieu de les laisser à ne rien faire à la maison, nous avons décidé d’organiser pour eux des cours d’initiation à l’informatique », poursuit notre interlocutrice.
Les cours ont été dispensés par Samuel Thompson, qui a également bénéficié de la collaboration de la secrétaire d’APPEL et de la conseillère de l’association, Sabrina Clair.
« Les bénéficiaires ont appris, entre autres, comment faire des dessins et de la peinture sur ordinateur ; ils ont à écrire et à taper une lettre ; ils sont aussi appris comment surfer sur l’Internet et comment envoyer et recevoir un e-mail », a élaboré la secrétaire d’APPEL.
Pour organiser cette formation, APPEL a bénéficié, entre autres, du parrainage des firmes informatiques Ceridian (Mauritius) Ltd et Inclusion ainsi que de la collaboration de l’International Financial Services et du Decentralised Country Programme, indique Ketty Essoo.
Dans son discours de circonstance, le président d’APPEL, Darmen Ellayah, s’est félicité que les enfants aient réussi une petite évaluation à l’issue de cette formation en informatique.
Rappelons pour la petite histoire qu’une quinzaine d’années de cela, Darmen Ellayah, José Cangy, Clifford Essoo, entre autres, s’alarment de voir leurs amis d’enfance et leurs camarades de classe mourir autour d’eux à Roche-Bois à cause de l’alcoolisme et la drogue. Ne voulant pas rester les bras croisés, ce petit groupe d’amis qui s’adonnaient aux activités sportives décident de se regrouper en une organisation de réhabilitation des toxicomanes et des alcooliques.
En 2006, vu le succès de leurs programmes de réhabilitation et de réinsertion sociale, ils comprennent la nécessité d’officialiser leur groupe et de le faire enregistrer sous le nom de l’Association Pour Personnes en Larmes. Ils profitent de cette occasion pour élargir leur champ d’intervention et y inclure également la lutte contre l’effritement des valeurs familiale.
Depuis juin 2013, grâce au soutien du Decentralised Country Programme (DCP) de l’Union européenne, APPEL dispose d’un centre, le Centre SAFE (Support d’Accueil Familiale et d’Écoute), à la Rue Balissage, à Roche-Bois.