Les deux hôtels voisins de Calodyne ne sont pas sur la même longueur d’onde concernant les travaux qui ont lieu actuellement à Butte-à-l’Herbe. Hier, l’Employees Welfare Fund (EWF), propriétaire de Calodyne sur Mer, a en effet introduit une demande d’injonction contre l’hôtel Les Creolias, actuellement en construction. Le plaignant affirme que ces travaux, entamés depuis l’année dernière, affectent l’environnement et le bon fonctionnement de l’établissement.
D’abord critiqué par les pêcheurs de la région, qui lui reprochaient de procéder à des travaux de dragage dans le lagon, l’hôtel Creolias suscite ainsi de nouveau la controverse avec cette demande d’injonction de l’EWF. Le site de construction de ce nouvel hôtel du groupe Attitude Resorts se trouve en effet à côté de Calodyne sur Mer. Le promoteur a d’abord procédé à une réhabilitation du lagon et de la plage avant de commencer la construction de l’hôtel. Alors que la fin des travaux étaient annoncés pour octobre, et l’ouverture prévue pour fin 2013, Attitude Resorts se retrouve maintenant avec une injonction de son voisin. Les clients de Calodyne sur Mer se plaindraient notamment des poussières, en sus de la pollution sonore. D’où la demande d’injonction en Cour suprême.
Sollicité pour une réaction, un porte-parole de Creolias confirme avoir reçu la notification de la demande d’injonction. Celui-ci laisse toutefois entendre : « Nous avons tous les permis nécessaires, y compris l’EIA, pour la construction de cet hôtel. »