Le jeune Vacoassien Avnish Gungadurdoss (28 ans) a été nominé dans la catégorie « Social Entrepreneurs » de la liste « 30 under 30 » 2015 du business magazine américain Forbes. Cette liste désigne 600 personnes de moins de 30 ans à travers le monde qui opèrent dans 20 secteurs d’activités qui vaillent la peine d’être suivies compte tenu de leur potentiel à améliorer l’avenir du monde.
Co-fondateur de la compagnie Instiglio avec des amis Mike Belinsky et Michael Eddy, Avnish Gungadurdoss est Vacoassien de naissance. Instiglio est une entreprise sociale non-lucrative et innovante qui a pour mission d’autonomiser («empower ») les leaders des pays en développement dans les secteurs social, public et privé pour améliorer l’impact des programmes d’aide au développement dans ces pays en liant leur financement à une obligation de résultats. « Nous ne sommes financés que contre des résultats. Nous mettons ainsi en oeuvre notre mission en élaborant et diffusant des Social Impact Bonds, qui sont des plans et des contrats de financement innovants ayant des obligations de résultats. Notre vision consiste à créer un monde où chaque sou investi dans la lutte contre la pauvreté maximise son impact dans la société », a expliqué Avnish Gungadurdoss dans une déclaration de presse.
Aussi Instiglio a-t-elle à travers ses projets, combattu, entre autres, le diabète, l’analphabétisme chez les filles et créé des opportunités d’emploi pour les pauvres en Inde, au Mexique, en Colombie, au Chili et en Equateur. En 2014, elle a mobilisé $28 millions pour aider quelque 30 000 personnes dans divers pays.
La liste « 30 Under 30 » du business magazine américain Forbes présente pour la 4e année des jeunes de moins de 30 ans les plus prometteurs au monde. Elle désigne quelque 600 jeunes de moins de 30 ans à travers le monde qui opèrent dans 20 secteurs d’activités (30 par secteur). Les jeunes sont tous nominés par des tierces personnes, puis choisis par un panel de juges qui travaillent dans le secteur d’activité des nominés. Avnish Gungadurdoss a été nominé dans la catégorie « Social Entrepreneurs ». Les 30 nominés dans cette catégorie sont des jeunes de moins de 30 ans qui élaborent des outils de gestion pour résoudre les problèmes socio-économiques les plus pressants au plan international.
Avnish Gungadurdoss a fréquenté le Collège du Saint Esprit d’où il est sorti lauréat en 2005 dans la filière scientifique. Ayant obtenu une bourse d’études américaines, il complètera en 2009 un BA en économie de l’université de Darthmouth. Il bénéficiera par la suite d’une autre bourse pour entreprendre son Master à l’université d’Harvard, avec une spécialisation en Public Administration et International Development. De ce fait, il a été emmené à travailler sur les causes de la pauvreté et du sous-développement dans les pays en développement. Par ailleurs, Avnish Gungadurdoss a obtenu en 2013 l’Echoing Green Fellowship pour son travail chez Instiglio. Il s’agit d’une récompense pour des jeunes aux idées novatrices pour améliorer leur communauté.
Rappelons que Forbes est un magazine économique américain fondé en 1917 par Bertie Charles Forbes. Son quartier général est situé sur la Cinquième Avenue à New York. Le magazine est réputé pour ses 25 différentes listes publiées annuellement dont celle des milliardaires du monde ou celle des 100 femmes les plus puissantes du monde.
Forbes a organisé en octobre dernier le Forbes Under 30 Summit. Ce sommet avait pour objectif, entre autres, de réunir et de créer un réseau de ces personnes de moins de 30 ans aux idées novatrices qui veulent et vont changer le monde dans les 50 prochaines années.