« Nous faisons avec ce que nous avons pour remédier à la situation ». Le Chief Whip, Bobby Hureeram s’exprimait à la conférence de presse du gouvernement ce samedi 15 décembre.

Le pays est victime de changements climatiques et le gouvernement n’en est pas responsable selon le Chief Whip.

Faisant référence à une déclaration de l’ancien premier ministre, Navin Ramgoolam, Bobby Hurreeram condamne les propos de « sertin dimoun avek lespri bankal ».

Pour le chief Whip c’est une réaction irresponsable de la part Navin Ramgoolam et de renchérir qu’en tant « ki gouvernma responsab nou pe fer tou pou remedie ala situasion ».

Le Chief Whip a profité de l’occasion pour faire appel à la compréhension des Mauriciens.

Pour rappel, le jeudi 13 décembre, le président du conseil de district, Prembhoodas Ellayah avait annoncé à lemauricien.com que le gouvernement avait alloué Rs 10 M au Conseil de district de Rivière du Rempart pour la réfection des drains et la réparation des routes dans plusieurs villages, dont Piton et l’Amitié

cependant lors du conseil des ministres de ce vendredi 14 décembre, il a été décidé que la somme de Rs 70M sera finalement allouée au conseil de district de Rivière-du-Rempart.

Commentant le projet de loi de la réforme électorale, Zouberr Joomaye trouve lui regrettables « que les partis de l’Opposition n’aient pas fait des propositions concrètes.»

« Malheuresement, les débats ont été ramenés à un débat communal et ethnique, surtout par les plus jeunes du parlement, ne reflétant pas le mauricianisme », dit-il.

Zouberr Joomaye déplore que « le MMM soit prisonnier des lobbies et des considérations communales. Ils ont été complètement déviés de leurs objectifs. Se avek bokou d’amertume ke le gouvernement finn trouve ke lopposition finn met bâton dan la roue. Le gouvernement reste cependant toujours ouvert aux propositions qui pourraient être bénéfiques pour le pays concernant la réforme électorale ».