Lors de la 16e journée de 2016, Jameer Allyhosain avait ramené le premier gagnant de sa carrière au Champ de Mars. Il s’agissait de Van Der Scaler, pour le compte de l’entraîneur Ramapatee Gujadhur. Bis repetita pour sa première victoire parmi les professionnels. Le jeune apprenti s’est une nouvelle fois signalé avec un cheval entraîné par Ramapatee Gujadhur, soit Silver Snaffles. Ce qui lui fait dire que, « décidément, la 16e journée me porte chance. » Vu sa manière de monter, c’était prévisible que ce jeune citadin ne tarderait pas à s’imposer parmi les jockeys chevronnés. « Dans ce champ, on savait qu’il serait un bon prétendant. Mais avec Lee’s Star, Greatfiveeight et Seeking The Dream, Silver Snaffles n’avait pas course gagnée. Au juste, j’ai suivi les instructions de l’entraîneur », renchérit ce cavalier de 25 ans.
« De plus, les instructions n’étaient nullement compliquées. Soit bien sauter, solliciter le cheval et prendre les devants. Il fallait par la suite laisser courir le cheval dans son pas, le laisser bien respirer et le monter après le dernier tournant. J’ai obéi à la lettre et cela a payé », ajoute notre interlocuteur, qui trouve néanmoins que Silver Snaffles l’a quelque peu surpris vu la façon dont il a couru. Il devait avouer qu’il pensait que le cheval allait trop vite et que celui-ci aurait faibli en fin de parcours, mais tel n’a pas été le cas.
Abordant ses autres montes de cette 16e journée, Jameer Allyhosain est d’avis que Montante n’a pas eu son accélération habituelle dans la course d’ouverture de samedi dernier. « Au prime abord, j’ai pensé qu’il allait littéralement exploser, dans le bon sens, en fin de parcours, mais il n’a pas accéléré. Je pense qu’il pourrait avoir besoin d’un bon break. » Similairement, Brachetto n’a pas répété sa dernière course, se faisant battre à plate couture.
« Megamuhti semble trop fort dans ce champ, d’autant qu’il a une gate speed impressionnante », juge-t-il. Force est toutefois de reconnaître que même si Brachetto n’a pas bien démarré, tout le monde s’attendait qu’il fasse au moins l’arrivée. Jameer Allyhosain est d’avis par ailleurs que Strum avait bien besoin d’un galop, après exactement neuf mois d’absence et que cette course lui fera du bien.
Absent lors de la 18e journée
Do Be Snappy, pour la première fois dans l’argent, a réussi une performance qui peut être jugée comme encourageante, surtout sur un parcours qu’il abordait pour la toute première fois. « Ce cheval est en progrès. Il a été quelque peu incommodé en fin de parcours. Je pense qu’il ne tardera pas à se faire remarquer. »
À ce stade de la compétition, Allyhosain a réalisé une performance honorable. Il totalise deux victoires et a fini cinq fois à la 2e place, en 21 montes. « J’espère remporter quelques victoires encore, surtout si j’ai des montes valables. Je remercie le Mauritius Turf Club, qui a à coeur l’avenir du sport hippique, et les entraîneurs qui me confient des montes. »
À faire ressortir qu’il a écopé de trois journées de suspension, pour interférence, sous la règle 160 A (f), alors qu’il montait Strum dans la 3e épreuve. « J’ai opté pour une suspension à la place d’une amende. Cependant, je monterai en course ce samedi et purgerai ma suspension lors de la 18e journée », explique-t-il.