L’AILE JEUNE DU CONSEIL DES RELIGIONS

Une bonne performance académique est considérée comme la marque du succès. Souvent, la poursuite de l’excellence académique est préférée au détriment des activités extracurriculaires à Maurice. Quel a été le résultat ? Peut-on dire que nos jeunes Mauriciens ont développé les compétences essentielles pour les aider à survivre dans cette jungle qu’on appelle la vie ?

Cette année, le thème décrété par les Nations unies pour la Journée internationale des Jeunes est « Transformer l’éducation ». Prenons le temps de réfléchir sur la définition de l’éducation et ce qu’on veut réaliser en « éduquant » nos jeunes.
Pour la première fois dans l’histoire du pays, l’Île Maurice a remporté pas moins de 92 médailles d’or aux récents Jeux des Îles de l’océan Indien, lui donnant le titre du grand gagnant. Nos athlètes, particulièrement les plus jeunes, ont été applaudis pour leur brillante performance. N’est-ce pas du succès ?

Le succès de nos athlètes aux Jeux des Îles de l’océan Indien a mis en relief certaines valeurs fondamentales, qui peuvent être développées chez nos jeunes, indépendamment de la classe sociale, la religion, la culture ou l’ethnicité. La discipline, la persévérance, la recherche de l’excellence et une vision pertinente sont les outils qui aideront les jeunes à prospérer dans n’importe quelle situation.
N’oublions pas que la vie après les études est dure. Nous devons préparer nos jeunes, dès leur plus jeune âge, à devenir des personnes motivées qui croient en leur potentiel pour apporter des changements positifs et soutenus à la société. En particulier dans le contexte mauricien, transformer l’éducation se rapporte aussi à l’équilibre qui doit être trouvé entre la performance purement académique et la mise en œuvre de cette connaissance en des termes pratiques.

Rappelons-nous que la beauté de la culture mauricienne se trouve dans son milieu interreligieux et interculturel. Le savoir-vivre ensemble s’apprend et fait partie de l’éducation. C’est à ce moment-là qu’on pourra vivre l’effervescence des Jeux des Îles de l’océan Indien, pas seulement pour un jour mais dans la vie de tous les jours. Nous espérons que les jeunes de l’Île Maurice seront les moteurs du changement positif et durable. Des leaders sans titre mais des leaders quand même !