Respectivement 3e vice-président et trésorier du Comité olympique mauricien (COM), Mario Hung Wai Wing et Elvis Bonne ne seront finalement pas inclus dans la délégation en partance pour les Jeux Olympiques de Londres. Ils seront au bout du compte huit membres de cet organisme, incluant Rajiv Rajcoomar, invité de la Fédération internationale de boxe, à se rendre à cet événement sportif planétaire.
Pressenti dans un premier temps pour effectuer le déplacement, Mario Hung Wai Wing ne sera pas du voyage. « Il était question que je fasse partie de la délégation qui se rendra à Londres demain et que je sois de retour après une semaine pour être ensuite remplacé par James Lee Fye. D’ailleurs, je suis en possession de ma carte d’accréditation depuis déjà trois semaines. Aujourd’hui, je ne peux expliquer pourquoi j’ai été mis à l’écart », nous a-t-il déclaré ce matin.
Était-ce sa présence au rassemblement du Club Maurice deux semaines de cela ? Une fonction, pour rappel, qui avait été boycotté par le COM.
Ce que rétorque Philippe Hao Thyn Voon, président de cet organisme. « Il n’existe aucune sanction. Nous ne voulons pénaliser personne. Mario a agi comme chef de mission aux Jeux d’Afrique des Jeunes au Maroc deux ans de cela. Il faut un esprit de partage. »
Et d’ajouter : « Il n’aurait pas été souhaitable que la délégation mauricienne comprenne onze sportifs et neuf représentants du COM. » Reste que le principal concerné ne l’entend pas de cette oreille. « Je suis le plus ancien membre du COM et je suis un des ceux qui ont été les moins sollicités pour les déplacements à l’étranger ».
Par contre, Elvis Bonne ne s’élève en aucune façon contre cette décision. « Ce n’est pas un souci, car il faut donner la chance aux autres. D’ailleurs, j’avais été sollicité pour les Jeux du Commonwealth en Inde et les Jeux du Commonwealth des Jeunes à l’île de Man. »
Toujours est-il que Richard Papie, qui sera le seul dirigeant du COM sur le vol de demain, sera présent pour la première semaine de compétition. Il sera par la suite remplacé par James Lee Fye. Sur le même vol se retrouveront les athlètes Fabrice Coiffic et Annabelle Lascar, le nageur Mathieu Marquet et Alain St Louis, dirigeant de l’Association mauricienne de triathlon.
Le lendemain, Philippe Hao Thyn Voon, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, le chef de cabinet à ce ministère, Kumar Daby, Vivian Gungaram (secrétaire général du COM), Claude Duval (représentant de la fédération d’athlétisme), Doreen Tiborcz et Sourendra Seebaluck (fédération de natation) mettront le cap sur Londres.
Il est à noter que le chef de mission, Lindsay Paul, et le team-manager de la délégation masculine, Sanjaye Goboodhun, sont sur place depuis hier. Quant à Aarti Gulrajani-Descann, team-manager de la délégation féminine, elle a reporté son déplacement pour la semaine prochaine, étant actuellement souffrante.