La triathlète Fabienne St Louis qui participera à ses premiers Jeux Olympiques espère, tout comme ses camarades de la délégation mauricienne, faire honneur au quadricolore. Engagée dans l’épreuve du triathlon qui se tiendra le samedi 4 août à 9h, la sociétaire du Lagardère Paris Racing espère faire une très bonne course.
« Mon objectif personnel en 2012 était bien évidemment de me qualifier pour les Jeux. Cela fait déjà quatre ans que mon projet olympique a commencé et y participer est tout simplement un rêve. Je donnerai le maximum comme à mon habitude. Je suis une professionnelle et je ne fais pas dans la demi-mesure. Je me suis bien préparée en vue de ces JO et je compte profiter au maximum. Je ne vais pas me mettre la pression. Je me ferai plaisir en courant avec des grands noms du triathlon et j’essaierai de terminer dans le milieu du classement », a t-elle soulignée. Cette dernière a participé dimanche dernier au World Triathlon Series à Hambourg (Allemagne), prenant la 30e place. « Je me suis retrouvée face aux meilleures de la discipline. Cette épreuve m’a permis de me situer par rapport aux autres triathlètes et je suis très satisfaite de mon classement », a indiqué Fabienne St Louis.
Concernant la course olympique, la triathlète espère ne pas perdre beaucoup de temps en natation. « C’est la nage qui me stresse un peu. J’y perds pas mal de temps et cela pourrait bien me jouer des tours dans la course. Mais j’ai beaucoup progressé dans ce domaine grâce à mon entraîneur David Bardi. Par ailleurs, mon point fort reste le vélo », a-t-elle déclarée. Fabienne St Louis n’a aussi aucun pépin physique, ce qui est de bon augure. « J’aborderai la course en toute sérénité. Heureusement, mes pépins physiques sont derrière moi. J’ai souvent eu des petits pepins physiques mais je peux dire que je suis dans une forme optimale », a-t-elle soutenu. Les triathlètes auront ainsi à parcourir 1500m de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pieds. Par ailleurs, Fabienne St Louis a récemment eu des soucis avec les responsables du Club Maurice pour l’obtention d’une accréditation à son entraîneur, David Bardi, pour que ce dernier puisse assister à la compétition. Mais David Bardi n’accèdera vraisemblablement pas au site.
Fabienne St Louis explique ainsi son amertume. « C’est celui qui m’a fait progresser et qui me suit depuis 4 ans déjà. J’ai pris un gros coup au moral car je pensais qu’il pourrait m’accompagner. Je n’aurais jamais obtenu ma qualification pour les JO sans lui. Cela a beaucoup chamboulé mon programme. Moi qui pensais que ces Jeux allaient se dérouler sans problème, me voilà servi », s’est-elle offusquée. Mais Fabienne St Louis dit toutefois être faite d’un tout autre métal et se concentrera uniquement sur sa course. Ainsi, après la cérémonie d’ouverture des Jeux, elle a regagné la France (Paris) hier pour poursuivre sa préparation. Elle s’envolera à nouveau pour Londres mercredi et prendra part à la compétition le samedi suivant.