Samedi dernier, les turfistes mauriciens ont vu éclore au grand jour un nouvel apprenti qui a pour nom Sanish Ramgopal. Cet enfant du Sud, plus précisément de Souillac, a remporté à la force du poignet la première course de la journée, The Robert de Senneville Cup (C9/0-20), avec Mc Naught devant Tiger Master. Une victoire, la toute première de sa carrière à Maurice et à l’étranger, devait sans doute agir comme un véritable boost pour ce jeune apprenti de 22 ans et qui a fait toute sa formation à l’Académie de Durban.
Une victoire, somme toute salvatrice pour le Mauricien, qui en était à sa 6e sortie sur le turf mauricien depuis le début de la saison. Mais très vite, nous apprenons que le jeune Sanish Ramgopal se retrouve déjà en eaux troubles. C’est le moins que l’on puisse dire et comme au Champ de Mars les rumeurs se transforment très vite en informations, nous apprenons que l’apprenti mauricien n’est plus en odeur de sainteté avec Ricky Maingard où Ramgopal agissait comme trackrider. À tel point que Turf Magazine a appris qu’il a été remercié par son entraîneur pour des raisons que nous ignorons pour l’heure.
Toutefois, dans les coulisses, ce renvoi commence à faire jaser, notamment sur une certaine fluctuation des paris du cheval Arrowhead que devait pilotait Rye Joorawon dans la dernière course de la saison et qui fut finalement retiré de la course. Pour enfler les rumeurs, l’absence de l’apprenti mauricien mardi et mercredi derniers à l’entraînement n’a pas arrangé les choses. « Même sur la première course, nous avons des doutes », nous a confié un proche de l’entourage de l’établissement.
En fait, cette première course de samedi dernier fait jaser. La fluctuation de la cote de Mc Naught, le vainqueur, avait même attiré l’attention des Racing Stewards, qui avaient ainsi appelé tous les cavaliers avant cette épreuve pour leur faire part de cet état de faits. Il semblerait que certains aient fait la sourde oreille et auraient agi à l’encontre des intérêts de leur entraîneur.
On parle même d’une grosse mise qui aurait été effectuée par l’un des protagonistes de la course. Selon d’autres renseignements glanés sur place, il ressort que celui-ci aurait même, moyennant des sommes sonnantes, récompensé ceux qui lui auraient donné un coup de main.
Sanish Ramgopal est-il déjà en eaux troubles au Champ de Mars ? La suite des événements nous donnera sans doute des réponses à cette question.