Dans le cadre de la Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite de drogue, observée le mercredi 26 juin, une marche a été organisée dans les artères de Port-Louis le jeudi 27 juin. L’objectif : sensibiliser la population, en particulier les jeunes. Nous avons interrogé les manifestants pour connaître leur avis sur cette initiative du gouvernement.

Mme Budhoo, infirmière à l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis:

« Cette journée constitue une bonne action. C’est bien pour sensibiliser les gens et surtout les jeunes pour qu’ils comprennent les conséquences de la drogue, car ils représentent l’avenir. En tant que personnel de la santé, nous dépensons énormément pour qu’ils ne tombent pas dans ce fléau. »

 Alexandra, élève au Collège Bhujoharry, à Grande-Rivière:

« Aujourd’hui a été une journée inoubliable. Je n’avais jamais participé à une marche auparavant. Il y avait tant de puissance et de passion derrière cette cause. C’était incroyable! Plusieurs personnes sont sorties et ont consacré du temps à venir nous écouter. C’est incroyable. »

M.Mjay, fonctionnaire:

« Cette marche est importante car la situation [des drogues] est alarmante à Maurice. Et beaucoup de jeunes tombent dans ce fléau. Selon moi, les autorités doivent entreprendre beaucoup plus d’actions afin d’empêcher que les jeunes ne tombent dans l’addiction. »

M.Kurmally, enseignant de comptabilité au secondaire:

« En tant qu’enseignant, cette marche est une bonne initiative pour apprendre aux jeunes que la drogue est dangereuse pour leur santé. Mais également pour leurs proches et leurs familles. »

Nehdiyah Dhunna, élève au secondaire:

« On devrait organiser de telles marches plus souvent pour sensibiliser la population contre le fléau de la drogue. Selon moi, on devrait aussi tenir des débats et des discussions dans les villages et les écoles pour transmettre des messages de prévention. »