Donner son sang peut sauver une vie. Le Dr Jeanine Rivalland, médecin généraliste à Fortis Clinique Darné, explique que cette pratique médicale est sans danger pour le donneur. À Maurice, 92 % des donneurs de sang sont des volontaires alors que 18 % sont des donneurs offrant leur aide à un proche devant subir une intervention.
Tout le monde peut-il donner son sang ? Tout adulte en bonne santé, indique le médecin, peut faire don de son sang. Le donneur ne doit pas être atteint de maladies transmissibles. Cependant, le don de sang n’est pas recommandé aux femmes enceintes ni à celles qui allaitent. L’âge recommandé pour être donneur est de 18-60 ans. Néanmoins si une personne plus âgée, mais en bonne santé souhaite le faire, il n’y a pas de contre-indication.
Le Dr Jeanine Rivalland indique qu’il n’y a aucun risque de contracter des maladies transmises par le sang, comme le VIH/Sida, l’hépatite B ou C car pour chaque donneur une nouvelle seringue est utilisée. Une pinte de sang est recueillie par donneur. Une personne en bonne santé peut donner son sang quatre fois par an et n’a pas de régime alimentaire particulier à suivre avant un don de sang. Le donneur devra manger normalement à condition que le repas ne soit pas trop copieux. Un don de sang n’est pas douloureux : le donneur ressentira tout au plus un pincement au moment où l’aiguille est introduite, mais une fois celle-ci en place il n’y a aucune douleur.