La Fédération mauricienne de Judo et des Disciplines Assimilées (FMJDA) organisera la troisième édition de l’Africa Judo Open Mauritius (AJOM) les 7 et 8 novembre prochain, au gymnase Pandit Sahadeo, à Vacoas. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette troisième édition s’annonce de très haut niveau avec la participation probable de certains champions du monde. C’est ce qu’a déclaré le directeur de la fédération, Joseph Mounawah, lors d’un point de presse vendredi en début d’après-midi à Port-Louis aux côtés de François de Grivel, président du comité organisateur.
Joseph Mounawah l’a annoncé, vendredi. Il est fort probable que certains champions du monde se déplacent sur Maurice pour participer à  cette compétition. Selon lui, on en saura d’avantage d’ici dimanche prochain, date limite des inscriptions. Mais déjà, il prévoit une compétition de très haut niveau avec la participation de quelque 200 participants issus des cinq continents.  » C’est la raison pour laquelle je dis que la partie sera très difficile pour les Mauriciens, d’autant que notre meilleur atout, à savoir Christiane Legentil, ne sera pas présente « , a-t-il expliqué. En effet, la judokate rodriguaise, vainqueur chez les moins de 52 kg, l’année dernière, poursuit toujours sa rééducation après son opération au genou après une rupture des ligaments croisés.
Le directeur de la FMJDA se réjouit aussi du nombre d’inscrits à ce jour. Car selon lui, ils sont actuellement 189 à avoir confirmé et le nombre de 200 judokas est possible à l’heure de la fermeture. Maurice sera représentée par une équipe de 14 judokas. Au total, 43 pays ont confirmé, alors que l’année dernière, ils étaient 29 pays et 116 judokas étrangers. Lors de la première édition en 2013, 21 pays et 67 participants étaient représentés. Pour sa part, François de Grivel s’est dit satisfait de la façon dont les préparatifs se déroulent.  » C’est un événement très important qui servira de sélection en vue des Jeux olympiques (Ndlr : l’année prochaine au Brésil) « , a-t-il fait remarquer.
Lors du point de presse, il n’a pas manqué de remercier l’Union africaine de Judo qui a soutenu l’organisation à la hauteur de 5 000 US dollars. D’ailleurs, le vice-président Habib Sissoko, aussi bien que d’autres dirigeants seront présents pour assister à la compétition. Quant au président Lassana Palenfo,il ne fera finalement pas le déplacement. François de Grivel a aussi remercié la firme Currimjee Jeewanjee et le ministère de la Jeunesse et des Sports pour leur collaboration. Selon lui, le judo c’est un état d’esprit que la fédération et le comité organisateur veulent aussi développer au sein des entreprises mauriciennes. Le conseiller du managing director de Currimjee Jeewanjee, Arnaud de Neuville,  a poursuivi dans ce sens en ajoutant que les valeurs véhiculées dans le judo rejoignent celles de son entreprise.  » Il est très important de soutenir les jeunes, d’autant que le judo aide à garder une maîtrise de soi et repose sur des valeurs très riches qui contribuent à l’épanouïssement de l’individu « , a-t-il déclaré.
Soulignons que l’AJOM 2015 sera retransmis en direct à travers YouTube après que le comité organisateur eut pris la décision de confier cette tâche à Ideal Sound & Image Production. Selon son représentant, Sydney Laroulette, Maurice sera placée sur la carte internationale à l’issue de cette compétition.  » ISI Production permettra non seulement aux Mauriciens, mais aussi au monde entier, de suivre cette compétition en direct à travers YouTube « , a-t-il fait ressortir.  A noter qu’ISI Production a prévu une couverture complète de l’événement de l’arrivée des athlètes à la cérémonie de clôture.