Une délégation mauricienne composée des trois judokas Christiane Legentil, Mcleod Paulin et Jonathan Charlot fera le déplacement pour Maputo pour participer aux 34e Championnats d’Afrique qui auront lieu du 15 au 21 avril . Il est à noter que Jonathan Charlot se déplacera à ses propres frais dans la capitale mozambicaine alors que les deux autres ont été pris en charge par la fédération mauricienne de Judo, jiu-jitsu et disciplines assimilées (FMJJDA).
Josian Valère, le président de la FMJJDA a justifié son choix d’envoyer une petite délégation par le fait que cela  coûte vraiment cher et qu’il préfère donner la chance à ceux qui ont vraiment une chance de décrocher des médailles. Du reste, il est confiant que Legentil et Paulin feront un podium à Maputo. A noter que les deux judokas viendront directement Strasbourg et de Paris respectivement, et seront accompagnés de Patrice Camazzo. Pour sa part, Joseph Mounawah est vraiment très confiant du potentiel des deux Mauriciens.  » Je ne les ai pas vus en action parce qu’ils s’entraînent en France, mais je suis certain qu’ils sont très bien préparés et que les deux judokas seront sur le podium. Je ne sais pas de quelle couleur sera la médaille, mais l’objectif reste toujours une place dans les trois premiers,  » a déclaré le directeur technique national de judo.
Il a renchéri:  » Paulin s’entraîne depuis deux ans en France et il a participé à quelques tournois comme celui du Luxembourg, de Trappes et de Belgique dans lesquels il a fini sur le podium. C’est dire son niveau. Dans une tournoi il y a environ 30 à 35 judokas et pour arriver en finale il faut un minimum de 5 ou 6 matches pour arriver en finale. C’est clair qu’il n’a pas chômé  et est fin près pour la compétition.  » Joseph Mounawah a aussi ajouté au sujet de Christiane Legentil:  » Depuis qu’elle est à Strasbourg, elle s’entraîne assidûment deux fois par jour dans les meilleures dispositions qui soient. Après sa bonne performance aux Jeux Olympiques de Londres, elle sera attendue au tournant et cela s’annonce compliquée, mais je reste confiant. »
Au sujet du jeune Jonathan Charlot qui n’a que 19 ans, le DTN pense qu’il aura besoin de ce tournoi pour engranger de l’expérience. Il essayera de faire bonne figure cependant un podium serait un véritable exploit pour lui. Joseph Mounawah a tenu à rappeler que le déplacement à Maputo sera aussi bénéfique pour le judo local car le président de cette instance essayera par tous les moyens de décrocher des stages et des bourses pour ces licenciés. Cela sera aussi une occasion exceptionnelle pour lier des contacts en ce qui concerne l’Africa Open for Mauritius qui se tiendra en novembre sur le sol local.