La première journée des compétitions de judo a beaucoup mieux débuté que celle de 2007 à Madagascar. En effet, Maurice, avec en tête d’affiche McLeod Paulin et Sarah Sylva en moins de 73 kg et 57 kg respectivement, a ramené deux médailles d’or. Alors qu’Audrée Catherine (-63 kg) et Steven Gourdin (-60kg) ont ramené l’argent, tandis que John Nanon (-66 kg) et Christiane Legentil ont terminé sur la 3e marche du podium.
Si a priori l’entraîneur national n’affiche pas une totale satisfaction et reste prudent du fait qu’il prévoit une journée difficile aujourd’hui, par contre, dans le camp mauricien, la joie était à son apogée. Mais reste que la compétition est dominée par La Réunion qui a réussi la passe de trois avec une Emmanuelle Payet intraitable chez les moins de 63 kg, et ce n’est certainement pas Audrée Catherine qui nous dira le contraire.
Il était dit que cette première journée de compétition allait jouer en la faveur des Mauriciens, d’autant que la compétition s’est déroulée selon le système de poule. En effet, la première partie de la compétition laissait pourtant entrevoir une excellente journée pour les Mauriciens. Puisque tous les six ont remporté leur premier combat, dont un en moins de 8 secondes, comme celui de Christiane Legentil contre la Seychelloise Tahirie Nicholas. Il en sera de même pour John Nanon qui, en 45 secondes, est venu à bout du Seychellois Benfika Young.
Tour à tour Audrée Catherine, Steven Gourdin et McLeod Paulin ont passé le premier tour sans aucun souci. Toutefois, au deuxième combat, les choses ont commencé à se compliquer pour Christiane Legentil. En effet, alors qu’elle était donnée favorite dans la catégorie -52 kg face à La Réunionnaise Natacha Bénard, qu’elle avait battue en trois occasions sur cinq rencontres, la Mauricienne s’est fait surprendre lors du golden score par un koka. De ce fait, ses chances de décrocher la médaille d’or se sont amenuisées considérablement et, visiblement, contre la Malgache Ratiarison Asaramamita, elle perdit quelque peu ses repères pour laisser passer sa chance d’une médaille d’argent lors du golden score, encore une fois par un koka.
Par contre, Audrée Catherine et Steven Gourdin ont joué su crânement leur chance dans une catégorie où ils n’avaient pas l’étendard de favori, notamment en -63 kg où figurait une certaine Emmanuelle Payet. Cette dernière, double champion d’Europe et championne du monde Universitaire, n’a même pas laissé respirer ses adversaires. Elle a été tout simplement intraitable, et ce n’est certainement pas Audrée Catherine qui dira le contraire.
Intraitable également McLeod Paulin en -73 kg. Pour remporter sa médaille d’or, il a battu tour à tour le Malgache Randy Rasoloson, le Seychellois Jeanne Naddy, le Comorien Ali Said Mvouma et le Réunionnais Pitaval Theo. Paulin a remporté tous ses combats par ippon et on dira même que sa victoire ne souffrait d’aucune contestation.
Aucune contestation également en ce qu’il s’agit de la médaille d’or de Sarah Sylva en -57 kg. Cette jeune judokate, qui nous fait penser à Dolly Moothoo, a réussi deux ippons et un waza-ari. Soit 25 points. Ni la Réunionnaise Alice Mativel, ni la Seychelloise Paddy King et encore moins la Malgache Harinirina Rakotoarison n’ont pu contrer la puissance de Sarah Sylva.
Deux médailles d’or qui ont lancé l’équipe de judo, qui aura une très grosse journée qui débute ce matin à partir de 10h, toujours au dojo de Roche-Caïman. Six Mauriciens seront en compétition.
____________________________________________________________