Le plasticien Kavinash Thomoo expose WE-Human à l’hôtel Le Suffren, Port-Louis, jusqu’au 30 avril. Entre abstrait et semi-abstrait, il évoque l’humain sous diverses facettes pour parler de paix. Il participe à ce projet mensuel sous l’égide de l’association pARTage.
Après un duo en 2011 et une résidence artistique à La Réunion, Kavinash Thomoo accroche onze de ses travaux au Suffren pour évoquer la paix. L’homme moderne est confronté à tellement de choses qu’il n’arrive plus à faire la paix avec lui-même.
L’expo, lancée le 1er avril, n’est pas un solo pour Kavinash Thomoo. Il la perçoit davantage comme un showcase artistique, pour cibler un autre marché. “WE-Human is a collection of artworks that is both therapeutic and a rhetoric of hope. A call for greater awareness, empathy and compassion to oneself, to others and to the world we live in is a recurrent theme in the work the artist proposes us”, est-il écrit dans la présentation de l’événement.
Approche.
Se servant de médiums comme la peinture, la photographie et l’art digital, l’artiste manipule l’être pour le mettre face à lui-même. Un regard profond sur soi, sur les humains que nous sommes ou que nous voulons devenir. La vie moderne change l’homme et l’éloigne souvent de la paix.
Kavinash Thomoo pose également un regard sur l’écosystème, pour mettre l’humanité face à ses actes envers la nature et la biodiversité. “Man is not alone and should not live egoistically but as an integral and responsible part of earth. It seeks to heal, to understand and to find a path to move on”, ajoute le plasticien.
Les travaux de l’artiste sont visibles tous les jours.