Le pari était audacieux : mettre à l’épreuve du grand public l’orthographe du kreol morisien, trois ans après son officialisation. C’est ce qu’a fait la Creole Speaking Union (CSU) en proposant une première dictée publique, le samedi 12 avril au Caudan. Avec plus de cent cinquante participants, toutes catégories confondues (enfants, adolescents et adultes), un véritable moment de partage et un beau succès pour les organisateurs.
Les allées du Caudan Waterfront avaient un air de fête samedi dernier. Avec les activités organisées dans le cadre des vacances scolaires et les animations qui ont lieu habituellement, nombreux étaient les visiteurs à y flâner. À l’amphithéâtre de l’esplanade, une tout autre activité était prévue. Les personnes assises dans les gradins étaient enthousiastes et impatientes de pouvoir participer à la première dictée en kreol morisien. Malgré le soleil de plomb, petits et grands étaient là pour le plaisir mais également pour évaluer leur utilisation de la langue créole.