Tadashi Ishihara, entraîneur national du Japon, était à Maurice du 19 au 25 août dernier pour animer un séminaire au stade France Martin, Les Salines. Le maître japonais avait à coeur de partager ses connaissances avec Fadil Karimboccus et Dharmanand Lullit qui représenteront Maurice aux 11es Championnats du Monde de kyokushinkai au Japon, le 31 octobre. Ils mettent le cap sur Tokyo le 26 octobre prochain en compagnie du senseiAslum Jeewa, président de la Kyokushinkai Martial Arts Federation.
 La présence du shihan Tadashi Ishihara en terre mauricienne a valu son pesant d’or. Ce dernier a évalué les combattants mauriciens pour le passage de grade, réservé aux ceintures noires. Ils étaient neuf participants au total et huit ont pu réussir le test. Il a également dirigé des séances d’entraînements au bénéfice de Karimboccus et Lullit, qui en ont profité pour s’aguerrir avant le grand rendez-vous mondial.
Le Japonais, qui a plusieurs titres à son actif, notamment celui de Champion du Monde de kyokushinkai en 1997, a ainsi apporté sa touche personnelle au niveau technique, physique et mental. Ce stage était une aubaine pour les deux Mauriciens. Et ce n’est pas Dharmanand Lullit qui nous dira le contraire.
« Le maître nous a aidés à consolider notre base. C’est-à-dire maîtriser nos positions d’attaques et de défenses. Puis nous avons enchaîné avec les katas. Les mouvements devaient être exécutés à la perfection. Le séminaire a été très intensif car il nous a également entraînés de la même façon dont il entraîne la sélection japonaise », fait-il ressortir.
Grâce à ces jours d’apprentissage auprès de l’expert du kyokushinkai, les deux karatékas ont pu développer davantage leurs qualités en vue de ces Mondiaux japonais. Selon Fadil Karimboccus, les classes du maître Ishihara ont été un atout. « Elles nous ont permis, Lullit et moi, de mettre toutes les chances de notre côté. Pour la compétition, je suis un peu stressé, je l’avoue. Mais je suis également très motivé à faire honneur au pays », déclare-t-il avant d’ajouter qu’il est très fier de représenter Maurice à ce tournoi d’envergure.