La Fifa a pris le contrôle de la Fédération uruguayenne de football (AUF), en plein chaos après la démission inattendue de son président fin juillet, annonce l’AFP.

L’instance internationale a mis en place un « comité de régularisation » qui doit remettre de l’ordre dans l’AUF. Son mandat s’achèvera le 28 février 2019 et d’ici là, ce comité en « révisera les statuts » et organisera de nouvelles élections, selon un courrier de la Fifa diffusé par la presse locale.

La Fédération uruguayenne est en plein marasme depuis la démission le 30 juillet de Wilmar Valdez, président de l’AUF qui était favori pour un nouveau mandat lors de l’élection prévue le lendemain.

Cette démission soudaine est intervenue peu après la diffusion d’enregistrements qui mettraient en difficulté M. Valdez. Si le contenu de ces enregistrements n’est pas encore connu, des médias spécialisés évoquent des propos visant des dirigeants sportifs, un membre du gouvernement, des journalistes sportifs et des supporters.

© AFP