Une analyse de la performance des élèves en première année de Prevocational Education par la section Prevocational du ministère de l’Éducation à la fin du deuxième trimestre confirme le niveau très faible en basic literacy & numeracy (notions de base en lecture/écriture et calcul) des apprenants en général dans cette filière d’études. Sur un total de 2 695 élèves en Year 1 cette année, moins de 30 % ont réussi à obtenir plus de 50 points en anglais, alors qu’en mathématiques seulement 7 % des élèves ont obtenu plus de 50 points. Le niveau des questionnaires était comparable à celui du niveau de Std IV et pour réussir dans une matière en Std IV il faut un minimum de 30 points.
« C’est la première fois qu’on fait une telle analyse depuis que cette filière existe », disent des officiers attachés au Département Prevoc. Ce système d’apprentissage, destiné à ceux qui ont échoué aux examens du CPE, a été introduit en 2001 par Steve Obeegadoo, le ministre de l’Éducation d’alors. « À différentes étapes de la formation, par exemple à chaque fin de trimestre scolaire, les enseignants évaluent la performance de leurs élèves soit par écrit ou par d’autres formules pour connaître leur niveau. Les écoles envoyaient les points de fin d’année au ministère, mais il n’y a jamais eu une analyse scientifique de ces données », expliquent ces officiers.
Il est bon de souligner que durant ces 14 dernières années, les responsables des collèges et les enseignants de cette filière ont souvent alerté le ministère sur le niveau très faible de ces apprenants dans le domaine de l’écriture à leur entrée dans le programme d’études.
Que révèle donc cette analyse des points des élèves de la Year 1 obtenus en anglais et en mathématiques lors des évaluations du second trimestre de cette année ? Il y a au total 2 695 élèves dans 98 collèges privés et d’État qui sont première année. La performance en anglais est comme suit : 17,48 % ont obtenu moins de 26 points ; 46,21 % entre 26 points et 50 points ; 28,54 % entre 51 points et 75 points ;  et 7,77 % plus de 75 points. En mathématiques la performance est beaucoup plus faible : 32,65 % ont eu moins de 26 points ; 58,57 % entre 26 et 50 points ; 7,96 % entre 51 et 75 points ; et 0,82 % plus de 75 points.
« A screening exercise carried out in English and Maths had shown that those students (PVE Year 1) are not even at Standard IV level », peut-on lire dans le document remis aux responsables du ministère par rapport à cette analyse.
Des données qui ont fait réagir le ministère. Il y a eu des ateliers de travail durant les vacances pour les profs de Prevoc dans ces deux matières. Il a été question entre autres de la nécessité de classes de rattrapage pour ceux qui n’ont pas encore les notions de base en literacy & numeracy. On leur a donné aussi des nouvelles techniques d’enseignement, qu’ils mettront en pratique dès la rentrée du troisième trimestre prévue pour lundi.
Selon nos informations, le ministère a décidé d’entreprendre une telle analyse de la performance de la Year I l’année prochaine au second trimestre. Pour leur part, les enseignants ne sont pas si choqués par les conclusions de cette première analyse parce qu’ils connaissent, disent-ils, les réalités de la classe. Mais ils sont contents d’avoir des informations précises sur la performance de l’ensemble des élèves de Prevocational, car jusqu’ici ils ne connaissaient que le niveau des élèves de leur établissement.