@Le Point.fr

Un vol qui effectuait la liaison entre Oslo et Munich est revenu à son point de départ. Plus d’une soixantaine de plombiers se trouvaient à bord.

L’histoire est cocasse. Malgré la présence à bord de plus de 60 plombiers, un avion de la compagnie aérienne norvégienne Norwegian a dû faire demi-tour pour un problème de toilettes. Une histoire que raconte le quotidien norvégien Daglabet , repérée par Franceinfo. Samedi 27 janvier à 9 h 34, un Boeing 737 avec 186 places décolle de l’aéroport de Gardermoen d’Oslo pour rejoindre Munich, en Allemagne. À son bord, 85 membres de la société de l’industrie norvégienne de la plomberie, dont 60 à 70 plombiers de l’entreprise Rørkjøp.

Pour un problème de toilettes, suffisamment grave pour empêcher leur utilisation – la compagnie ne donne pas plus de précisions –, l’avion a dû faire demi-tour et retourner à son aéroport de départ. Une situation qui a plutôt amusé les passagers de l’avion, comme en témoigne auprès du quotidien Frank Olsen, PDG de l’entreprise de plomberie Rørkjøp : « Nous aurions aimé pouvoir réparer les toilettes, mais malheureusement la réparation devait être effectuée depuis l’extérieur de l’appareil. Nous n’avons pas saisi l’occasion d’envoyer un plombier à 10 000 mètres d’altitude. »

Des changements d’itinéraire

Revenu à l’aéroport d’Oslo, l’appareil est reparti un peu plus tard dans la journée. Ce n’est pas la première fois qu’un vol doit changer d’itinéraire à cause d’un souci de toilettes, rappelle le quotidien norvégien. En décembre 2017, un avion d’OpenSkies, filiale de British Airways, effectuant la liaison New York-Paris, avait dû faire une escale en Irlande pour permettre à ses passagers de se soulager.

Source: Le Point.fr