Drame à 14 h, hier, sur la route côtière de La Tour-Koenig. Un van de 15 places, conduit par un habitant de Pointe-aux-Sables, a violemment percuté sept personnes avant de terminer sa course contre un arbre. Bilan : deux morts et six blessés, dont cinq sont admis à l’hôpital, y compris le conducteur du van.
Noël Stellio Farell (63 ans), un habitant de Pointe-aux-Sables, était au volant de son van, immatriculé 700 FB 05, et circulait le long de la route côtière de La Tour-Koenig, en direction de sa localité, vers 14 h hier. Il est arrivé près d’un centre pour handicapés à proximité d’un arrêt d’autobus tandis qu’un groupe de personnes traversait la route. Incapable de les éviter, le conducteur du van a violemment heurté sept personnes avant que son véhicule finisse sa course contre un arbre.
Le coup s?’est avéré fatal pour Berty Richard Firmin, un Curepipien de 51 ans, rendant l’âme quelques secondes après la collision. Lalini Moheeputh, une quinquagénaire domiciliée à Port-Louis, a également été sévèrement touchée. Faisant référence à cette dernière, une ex-nurse habitant les environs et présente sur les lieux raconte : « Je l’ai trouvée dans une mare de sang. Elle était encore en vie et réclamait de l’eau. Elle était incapable de bouger. Je me suis ruée pour lui en apporter mais elle a rendu l’âme quelques minutes plus tard », ayant succombé à ses multiples blessures.
D’après les habitants de la région, les urgences n’ont pas tardé à intervenir. La police de La Tour-Koenig s’est chargée de réguler la circulation routière, car l’incident avait créé un embouteillage monstre. Les cinq blessés et le conducteur du van ont été conduits à l’hôpital Jeetoo pour les premiers secours. Parmi eux figure notamment Priscilla Firmin (29 ans), l’épouse du défunt quinquagénaire. Son état de santé est considéré comme stable, tout comme celui de Stéphanie Anthony (30 ans) et Jacqueline Chan Land (43 ans), les autres blessés. Josiane Lespar (54 ans), une habitante de Cité-Barkly, a en revanche été admise à l’unité des soins intensifs. Sylvie Marie (51 ans), qui vit non loin du lieu du drame, s’en est sortie avec des blessures superficielles. Cette dernière a été autorisée à rentrer chez elle après avoir reçu les soins nécessaires. Le conducteur du van, Stellio Farell, a été soumis à un alcootest après l’incident, se révélant négatif. Également gravement blessé, il a été admis à l’hôpital du Nord. Une charge provisoire d’homicide involontaire sera logée contre lui. Il sera entendu par les enquêteurs une fois rétabli.
Approchés, plusieurs habitants du quartier déplorent un manquement au niveau de la sécurité routière sur cette route, qu’ils jugent trop étroite. « Il n’y a pas de trottoir, pas de dos-d’âne, pas de passage clouté et pas d’abribus en ces lieux, situés pourtant près d’un centre pour enfants handicapés. Nous avons, par le passé, écrit des lettres au ministère de l’Environnement à plusieurs reprises concernant ces manquements mais rien n’a été fait jusqu’à présent », confie une habitante de la localité. Le voisinage espère que les autorités n’attendront pas qu’un drame de plus se produise pour prendre les mesures nécessaires.