Bien qu’un parfum de vacances planera sur l’Assemblée nationale mardi, ce n’est pas pour autant que le ministre de la Jeunesse et des Sports pourra commencer à se décontracter. Stephan Toussaint devra répondre à pas moins de quatre questions— deux venant de Franco Quirin, et les deux autres à mettre au compte du député de Grand-Baie/Poudre d’Or, Sudesh Rughoobur. C’est sans aucun doute la question sur la Mauritius Football Association (MFA), notamment sur la légitimité de ses statuts par rapport à la Sports Act 2016, qui retiendra l’attention. Tout comme l’interpellation sur la situation du judo mauricien et les travaux du comité temporaire mis en place par le MJS, et qui est présidé par Gérard Réquin.
Les statuts de la Mauritius Football Association sont-ils en conformité avec la Sports Act. Si non, pourquoi?? Tel est, en effet, le libellé d’une question du député et responsable du dossier sport au sein du MMM, Franco Quirin. Ce dernier touche, à n’en point douter, à un sujet hyper sensible, puisque la MFA est la seule fédération à Maurice — le rugby ayant obtenu une dérogation d’une année — à n’avoir pas organisé une Assemblée générale élective au 31 mars de cette année, comme le stipule clairement la Sports Act.
MFA: un régime spécial du MJS??
Le ministère de la Jeunesse et des Sports a-t-il accordé un régime spécial à la MFA pour que cette dernière ne se voit pas dans l’obligation d’organiser une assemblée générale, trois mois après la date butoir autorisée selon la loi?? On n’en saura un peu plus ce mardi.
Davantage d’éclaircissement sera également apporté à la cacophonie qu’est devenu le comité temporaire du judo, mis en place en février dernier après la dissolution du comité directeur de la Fédération mauricienne de Judo (FMJ). Le député veut savoir du ministre Stephan Toussaint si le comité Réquin a déjà complété son travail. Dans ce cas de figure, Franco Quirin demandera qu’une copie du rapport du comité temporaire soit déposée, et que soient indiquées les actions prises.
Là encore, la réponse du ministre Toussaint est très attendue, puisque le MJS a agi, pour certains, comme Ponce Pilate dans cette affaire. Après que Yogida Sawmynanden, l’ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, ait mis un terme au comité directeur de la FMJ avant de quitter son poste, Stephan Toussaint s’est, lui, lavé les mains de cette problématique, à tel point qu’aujourd’hui, personne ne semble travailler en vue de remettre la FMJ sur pied. Vu qu’aucune solution n’a été trouvée jusqu’à l’heure, Gérard Réquin, de même que ses deux assesseurs, Leena Doobaree et Kaysee Teeroovengadum, seraient payés à ne rien faire.
Jeux du Nord
Pour sa part, le député Sudesh Rughoobur veut savoir du ministre des Sports si, dans le cadre des Jeux des îles 2019, les Collectivités locales seront incluses dans l’organisation. De plus, il interrogera le ministre sur le nombre d’athlètes et de villages qui ont participé aux Jeux du Nord, organisés par le Conseil de district de Rivière du Rempart. Le député de Grand-Baie/Poudre d’Or veut aussi que le ministre l’informe des moyens financiers et logistiques que son ministère a mis à la disposition du Conseil de district, et les sponsors qui ont contribué à l’organisation de ces jeux.
En début de séance, le député Franco Quirin adressera une question au Premier ministre sur la Mauritius Multisports Infrastructure Limited. Par ailleurs, lors de la séance de mardi dernier, le ministre Stephan Toussaint a indiqué, à une question du député Guito Lepoigneur, du PMSD, que Rs 300 millions seront nécessaires pour rénover les infrastructures qui seront utilisées pour les Jeux des îles de 2019. Le financement se fera sur deux années financières:Rs 135 millions pour le Budget 2017-18 et Rs 150 millions pour celui de 2019.