«Indépendamment des convictions morales que l’on peut avoir par rapport à l’homosexualité, nous tenons à exprimer notre indignation par rapport à la façon dont une parade des LGBT qui avait obtenu l’aval de la police, a été obstruée par des manifestants qui étaient eux, dans l’illégalité », a déclaré le Cardinal Maurice Piat dans un communiqué émis cet après-midi.

Plus loin le Cardinal revient sur l’importance de l’Etat de droit. « Chacun a le devoir de respecter les droits des autres, même s’il ne partage pas le même point de vue qu’eux », a-t-il souligné.

Il prévient toutefois que « nous avons beaucoup d’amis parmi nos frères et sœurs musulmans et nous ne ferons pas d’amalgame entre un groupe de manifestants et l’ensemble de la communauté musulmane ». Aussi en conclusion exprime-t-il le souhait de préserver la paix social, « notre trésor à tous ».