Le village de Pamplemousses a été doté d’un nouveau poste de police, le mercredi 2 octobre.

Le ministre mentor, Anerood Jugnauth, chief guest à cette occasion, a reitéré le but du gouvernement de combattre le crime et la drogue à travers le pays. « Cette nouvelle infrastructure est la preuve que le gouvernement se soucie de vous », a-t-il lancé cette après-midi.

Le ministre mentor a fait état des facilités mises à la disposition de la force policière pour assurer une meilleure sécurité des citoyens. Il a également mentionné le “professional training » qui sera mis à disposition des officiers de la force régulière, du MFRS et de la prison.

Étaient présents à cette occasion les membres de la force policière, les membres de l’Assemblée nationale, Sanjeev Teeluckdharry, le ministre Callichurn, Anoop Goodary et le commissaire de police Mario Nobin.

Une haie d’honneur de la force policière et une parade ont été effectuées.

Anerood Jugnauth a lors de son discours exprimé sa déception s’agissant du cas de violence conjugale à Bel Air où la police a été pointée du doigt pour leur lenteur. Il a esperé que cela ne se reproduise plus.

Pension.

À l’issue de la cérémonie, répondant à une question de la presse s’agissant des Rs 13 500 de la pension de vieillesse, qualifiée par les critiques comme un bribe électoral, le ministre mentor a lancé à ses détracteurs « bizin koup zot lalang ».