Deux instituteurs de Std IV de l’école Prof Ramprakash, à Bois Mangue, Plaine-des-Papayes, ont été surpris en train de donner des leçons particulières à leurs élèves. Ils risquent jusqu’à Rs 10 000 d’amende et une peine de deux ans d’emprisonnement.
Mardi après-midi, deux inspecteurs de la zone 1 ont surpris deux instituteurs en plein cours particuliers avec leurs élèves. Les inspecteurs qui avaient eu des informations à ce sujet, se sont rendus à l’école vers 16 h 30. Ils ont pris les deux instituteurs en flagrant délit.
Le ministère, lui, a voulu savoir s’il y a eu complicité de la direction dans cette affaire du fait que les deux instituteurs utilisaient une salle de l’école du gouvernement. Une enquête administrative a été ouverte. Une réunion à cet effet est prévue cet après-midi.
Par ailleurs, les inspecteurs ont fait une déposition au poste de police de la localité. L’enquête policière devrait situer les responsabilités.
Depuis l’année dernière, les leçons particulières en Std IV sont interdites. Les amendements à l’Education Act (2011) sont entrés en vigueur à partir de mars de l’année dernière, malgré une forte opposition de certains syndicats.
Tout contrevenant à cette section de la loi est passible d’une amende de Rs 10 000 et d’une peine maximale de deux ans de prison.
Toutefois, il est connu que les leçons particulières en Std IV continuent depuis la promulgation de la loi. C’est la première fois que des professeurs sont inquiétés pour cette raison.