Le câble à fibre optique LION 2 (Lower Indian Ocean Network) sera opérationnel la semaine prochaine. Les membres du consortium comprennent les deux principaux opérateurs mauriciens, Mauritius Telecom et Emtel. La mise en opération du câble devrait booster la connectivité internationale pour l’Afrique de l’Est.
Selon un article de Telecompaper.com, le câble LION 2 sera lancé le 14 avril prochain. Long de quelque 3 000 kilomètres, il s’étend de Madagascar jusqu’au Kenya et prolonge ainsi le câble LION 1 qui relie déjà Maurice, la Réunion et Madagascar. L’objectif de la première phase du projet, qui concernait 1 070 km de câble, était de relier les trois îles précitées en vue d’intensifier les échanges entre elles grâce à la fibre optique, tandis que le projet dans son ensemble consiste à étendre la connectivité à ce réseau dans l’océan Indien et renforcer la sécurisation des transmissions et des connexions.
Les autres investisseurs du consortium sont France Télécom S.A., Orange Madagascar, Société Réunionnaise du Radiotéléphone, STOI Internet et Telkom Kenya Ltd. Le Câble Lion 2 vient par ailleurs offrir à Mayotte sa première connexion au réseau internet haut débit. Avec la concrétisation de ce projet de télécommunications, trois routes seront ainsi disponibles pour acheminer les flux de télécommunications via la Réunion et Maurice. Le câble pourra éventuellement être connecté à d’autres câbles sous-marins tels que l’EASSy (câble de 10 000 kilomètres qui connectera l’Afrique du Sud, l’Éthiopie, Madagascar, les Seychelles, les Comores, le Botswana, le Mozambique, la Tanzanie, le Soudan, le Kenya, Maurice, Djibouti et l’Érythrée) et The East African Marine System (TEAMS), câble de 4 500 km qui est connecté à Fujairah, aux Émirats Arabes Unis et le câble Seacom. Dans le cadre du projet LION 2, deux nouvelles stations ont été construites à Kaweni à Mayotte et à Nyali, situé au nord de Mombasa, Kenya. Selon Telecompaper.com la construction d’une landing station à Mombasa, au Kenya, devrait permettre à l’investisseur principal, Orange, de se lancer dans la location de la bande passante aux fournisseurs d’accès à internet (FAI) intéressés.
LION 2 bénéficie de la technologie la plus performante utilisée actuellement dans le domaine des câbles sous-marins en fibre optique : le multiplexage de longueurs d’ondes (WDM) qui permet d’accroître la capacité en fonction des besoins sans nouvelle intervention sous-marine. Le débit potentiel maximal s’élèvera à 1,28 Tbps. C’est le René Descartes, le navire câblier de France Telecom, qui a effectué la pose du câble.
L’inauguration du câble LION 1, dans le cadre de sa mise en service à Maurice, a été effectuée par le Premier ministre Navin Ramgoolam en novembre 2009. L’investissement pour la première phase a été réalisé par le consortium Orange Madagascar, Mauritius Telecom (MT) et France Telecom. MT y a investi 8 M d’euros.