Le stage commun d’une semaine entre les Réunionnais de St Joseph et les lutteurs rodriguais a pris fin au  début de la semaine, au gymnase Malabar. Une compétition a même été organisée entre les deux îles, samedi dernier, au gymnase du collège Maréchal. Selon l’entraîneur rodriguais Alec Albert, la satisfaction est de mise. Il a ajouté que les performances réalisées par les minimes est de bon augure surtout en vue des finales des Jeux de l’Espoir, qui ont été avancées d’un jour et désormais reprogrammées pour les 7 et 8 avril.
Alec Albert, que ce stage et la compétition de samedi dernier lui ont permis de noter certaines lacunes. « J’ai pu évaluer nos lutteurs. Ils ont commis certaines erreurs et cela tombe bien. Car nous avons le temps de corriger et de mieux nous préparer en vue des finales des Jeux de l’Espoir. J’ai fait comprendre aux jeunes qu’ils doivent être très concentrés et rester vigilants pour éviter de se faire surprendre », a-t-il déclaré. Alec Albert a ajouté que la compétition a été d’un bon niveau et que ses protégés se sont tous donnés à fond.
Le travail s’est poursuivi avec le même sérieux et la même détermination après le départ des Réunionnais, a-t-il ajouté. Au total, ils sont 16 lutteurs qui seront retenus pour le déplacement à Maurice. « Ils sont nombreux à postuler pour une place à ces Jeux. Ils se sont tous bien investis, mais seulement 16 seront retenus. Bien sûr que j’aurais aimé tous les emmener à Maurice. Malheureusement, ce n’est pas dans nos moyens. Je compte sur eux pour continuer les entraînements avec cette même détermination et la même envie », a conclu Alec Albert.