Rajeshwur Callicharan, le directeur de Mont Ida Entertainment Ltd, a remis vendredi dernier un chèque de Rs 63 000 à l’organisation non gouvernementale SOS PAPA représentée par son président Darmen Appadoo. Cet élan de solidarité a coïncidé avec l’avant-première du film Anybody Can Dance 2 avec Varun Dhawan et Shradda Kapoor. Malgré les pluies torrentielles et les inondations, le film a réalisé des recettes de Rs 143 millions, le premier jour de sa projection vendredi dernier à Mumbai. Ce film en version 3D continue à attirer la grande foule à Maurice malgré l’hiver.
Les Rs 63 000 ont été récoltées lors de la projection de Piku et de Gabbar Sing, le 24 mai dernier dans quatre salles de cinéma : MCiné, Novelty, Ciné Kings et Ciné City.
Le Mauricien Jameel Peerally, qui se trouve actuellement au Népal, entame la construction d’un abri pour les victimes du séisme qui a frappé le village de Bhorli.
Le collectif Rays regroupant Solaris, SOS PAPA et HESCO a conjugué ses efforts pour soutenir le projet Save 100 Nepali Lives.
Rappelons que le gouvernement mauricien a fait don de 500 000 dollars américains aux victimes du séisme du Népal.
Rajeshwur Callicharan nous a déclaré hier matin qu’il envisage d’ouvrir deux nouvelles salles de cinéma à Flacq dans les prochains mois.
Après le triomphe d’ABCD en 2013, Remo D’Souza s’est inspiré cette fois de l’histoire vraie de quatre jeunes danseurs de Nalasopara regroupés au sein de la Fictitious Dance Academy qui grâce à leur courage et à leur détermination parviennent à obtenir le premier prix lors d’un concours de danse à Las Vegas.