A view of the French island of la Grande Glorieuse, part of Les Glorieuses Islands in the Eparses archipelago, 250km northeast of the French Indian Ocean island of Mayotte, on October 23, 2019. - During his visit to meet scientists on the island, the French President Emmanuel Macron announced that the island, whose French sovereignty is contested by Madagascar, will be classified as a natural reserve. (Photo by JACQUES WITT / POOL / AFP)

Le président malgache Andry Rajoelina a annoncé jeudi la mise en place en novembre d’une commission mixte sur les îles Eparses, un archipel microscopique et désert de l’océan Indien, dont son pays conteste la souveraineté à la France.

Haut lieu de la biodiversité marine, les îles Eparses sont situées dans le canal du Mozambique entre Madagascar et le continent africain. Présumées riches en hydrocarbures, elles font l’objet d’une dispute territoriale entre Paris et Antananarivo.

Le président Emmanuel Macron a posé le pied mercredi sur l’une de ces cailloux isolés, Grande Glorieuse, une première historique pour un chef de l’Etat français.

Il a annoncé qu’elle serait classée en réserve naturelle nationale l’année prochaine.

« Je veux résolument, au niveau mondial, pousser l’enjeu de la biodiversité », a plaidé M. Macron, « le modèle de développement malgache ne peut pas être antagoniste avec notre prise de conscience sur les enjeux de développement climatique ».

« #Madagascar est le sanctuaire de la biodiversité mondiale », lui a rétorqué mercredi du tac au tac son homologue malgache, Andry Rajoelina, sur son compte Twitter.

« Le respect de l’intégrité territoriale et la défense de nos intérêts passent par le dialogue. Une commission mixte sur les îles Eparses sera en place le 18/11 », a-t-il ajouté. « Ayez confiance en notre détermination et notre patriotisme ! »

Madagascar et la France avaient annoncé au printemps la reprise des discussions sur les îles Eparses.

Déjà président de 2009 à 2014, élu à nouveau en décembre dernier, Andry Rajoelina a promis de sortir la Grande île de la pauvreté extrême.

tm-pa/jh