Dananjay Pydiah, 61 ans, fiché à la police comme un récidiviste notoire de Mahébourg, est mort dans  l’incendie de  la maison abandonnée  où il avait élu domicile. Le sinistre s’est déclaré vers 21 heures, jeudi,  à l’Allée Guède, Mahébourg.
Des voisins devaient indiquer aux pompiers mandés sur les lieux du sinistre la présence d’un SDF ayant élu domicile dans cette maison inhabitée depuis le décès du propriétaire.  Plusieurs unités de la police dont la police régulière, la Central Investigation Division (CID) de Mahébourg et les éléments de la Crime of Scene Office (SOCO) furent également mobilisées.
Une fois le feu maîtrisé, les diverses unités engagées dans cette enquête ont passé les lieux au peigne fin. La thèse de « foul Play » a été écartée.  Dananjay Pydiah a été complètement carbonisé et sa dépouille a été transportée à la morgue pour un examen post-mortem par le légiste de la police.
Selon les premières indications glanées auprès de la police régulière, il y a de fortes chances que ce soit une cigarette mal éteinte qui ait déclenché le feu.
Dananjay Pydiah était en liberté conditionnelle pour le meurtre de Jean Richard Arlanda, 50 ans, son compagnon de beuverie. Le cadavre de ce dernier a été découvert par Pouvanen Sunassee, le propriétaire de la maison à Gopala Lane, à Mahébourg le 7 octobre 2012. Il avait été roué de coups avec un gourdin.
Après enquête, le propriétaire et principal suspect, Pouvanen Sunassee et plusieurs autres, dont  Dananjay Pydiah, avaient été arrêtés. Le principal suspect plaide la légitime défense.
L’enquête est menée par le sergent Oolun du poste de police de Mahébourg.