Le conseil municipal de Port-Louis, réuni en séance bimensuelle hier après-midi, devait arrêter sa décision sur la répartition des étals dans les deux nouvelles foires aménagées spécialement pour loger les marchands ambulants. Mais il n’a pu le faire. Le Lord maire Mahmade Kodabaccus a décidé de convoquer pour lundi après-midi une autre réunion afin de finaliser l’allocation de ces étals.
Une liste est déjà prête dans le cadre de cet exercice. « Nous avons pris une à une chacune des 6 000 Letters of Expression que nous avons reçues des personnes intéressées. Nous avons étudié chaque demande. Mais afin d’éviter toute erreur de choix, nous avons décidé de renvoyer à lundi la décision finale », nous a indiqué le premier magistrat de Port-Louis. Il convient de faire remarquer que les discussions concernant cet item figurant à l’ordre du jour se sont déroulées à huis clos.
Le Lord maire a également indiqué qu’il faudra tenir compte de l’avenir des marchands de Monneron, qui seront appelés à évacuer les lieux, étant donné qu’il a été décidé qu’une troisième voie passera sur la place qu’ils occupent actuellement. Quelque 76 marchands peuvent y faire leur commerce, mais il y en a pour l’heure que 62, les autres places étant pour l’instant inoccupées.