C’est ce qu’on appelle tuer deux oiseaux avec une pierre. La question du député Franco Quirin à l’Assemblée Nationale mardi dernier sur l’existence d’une fédération nationale pour la pratique de l’escrime à Maurice a révélé deux choses importantes. La première c’est l’existence d’une Fencing Federation qui a été enregistrée auprès du Registrar of Associations le 9 mai 2012 et la deuxième c’est que la Kestrel Fencing Union est un club et non une fédération. Mais le plus grave dans cette affaire, c’est la constitution d’une fédération – qui n’a pas encore fait une demande de reconnaissance auprès du MJS – avec deux clubs alors que ces mêmes clubs n’ont pas de «fencer» comme l’a précisé par ailleurs le ministre Devanand  Ritoo.
En fait, le député de la circonscription No 20 et responsable du dossier sport au sein de l’opposition MMM voulait savoir du ministre Ritoo si une  fédération nationale d’escrime a été mise sur pied à Maurice. Dans la foulée, Franco Quirin voulait aussi savoir la composition du comité exécutif  de ladite fédération et si cette dernière est reconnue par son ministère? Dans sa réponse, le ministre Devanand Ritoo devait indiquer que les bureaux du Registrar of Associations a fait savoir qu’une Fencing Federation – discipline olympique de surcroît – a été enregistrée le 9 mai 2012. «Cependant, autant que mon ministère est concerné, aucune demande n’a été formulée pour une reconnaissance de la Fencing Federation», a aussi répondu le ministre Ritoo. Ce dernier devait aussi préciser au passage qu’en vertu de la section  8 (1) du Sports Act 2001, toute association qui veut opérer comme une fédération de sport ou de multisport association doit obligatoirement faire une demande au MJS pour une reconnaissance.
Un seul escrimeur à Maurice
A l’heure des supplémentaires, le député Franco Quirin devait venir de l’avant avec une lettre en date du 6 juillet 2011 et signé par un certain A. Sham, dans laquelle le MJS dit reconnaître la Kestrel Fencing Union «as the only body responsible to promote Fencing in Mauritius». Le député devait alors demander au ministre des Sports de préciser si le Kestrel est reconnu par le Registrar comme un club ou une fédération? «Kestrel est seulement un club et qui a été enregistré en tant que tel avec le Registrar. Une fédération qui est reconnue par mon ministère doit être capable to conduct fencing in Mauritius. En fait , nous n’avons à Maurice qu’un seul escrimeur qui a 20 ans et qui (étudie) à l’Université d’Oxford. He is the only fencer.
Quirin: Dans ce cas comment est-ce que le ministère des Sports peut reconnaître la Kestrel Fencing Union as the only body? Est-ce que c’est le rôle du ministère de la Jeunesse et des Sports de reconnaître les clubs ou les fédérations?
Ritoo: Kestrel is a club that has been registered at the level of the Registrar of Association. It came to ask us some facilities, and we said that for the time being we have only one club. Now I have received a letter form the Registrar saying that we have two other clubs that have been registred for fencing. But again I say, no one is practising fencing actually in Mauritius.
A ce stade, le ministre des Sports a soumis une liste de neuf noms qui qcomposent  l’exécutif de la Fencing Federation, sans préciser le nom des clubs. Il a pour président un certain Arvind Oodit avec pour secrétaire Gérardo Martin.