M L Jet. Voilà un nom qu’entendront souvent les turfistes cette saison. Bien que n’étant pas à cent pour cent de ses moyens, le pensionnaire de l’entraînement Rameshwar Gujadhur a donné un aperçu de ses qualités samedi dernier en s’adjudgeant la première manche du championnat des 4 ans. Cette victoire fut la cerise sur le gâteau pour cette formation car auparavant, elle avait brillé par l’entremise de Seven Fountains et Captain Magpie qui n’ont fait aucun cadeau à leurs adversaires dans leurs épreuves respectives. Un triplé qui permet à Rameshwar Gujadhur de conforter sa deuxième place au classement des entraîneurs, même si l’écart entre lui et Gilbert Rousset reste considérable. Ce dernier n’a eu que la victoire de Scotsnog à se mettre sous la dent, mais a pu limiter la casse avec les nombreux accessits récoltés. Chez les jockeys, Donavan Mansour, à la faveur de son triplé, ne se retrouve qu’à une longueur de Rye Joorawon qui avec Evergreen, une pick up ride du côté de l’écurie Gujadhur, a inscrit sa 13e victoire de la saison.
Sur le papier, M L Jet était de loin le meilleur cheval du lot mais son entourage avait des doutes sur son fitness par rapport à des adversaires qui avaient déjà au moins une course sous les sabots. Dans le but de mettre toutes les chances de son côté, on décida de jouer la carte Agincourt. Cet engagement avait pour objectif de faire M L Jet profiter au maximum de la compression de poids dont fut sujette cette épreuve. En effet, avec la participation de cette doublure, qui avait un rating de 26, M L Jet n’a rendu que 3kg à Night In Seattle alors même qu’il aurait rendu 6,5kg si Agincourt n’avait pas été aligné. Chapeau à l’entourage du vainqueur qui a su trouver la bonne astuce pour que son porte-drapeau ait toutes les chances.
Que peut-on dire de la course elle-même si ce n’est que Donavan Mansour se montra à la hauteur. En l’absence d’un véritable frontrunner, il propulsa M L Jet aux avant-postes sans le sortir de son pas. Le Sud-Africain se permit même le luxe d’endormir quelque peu le champ si on compare les temps fractionnés de ses 800 premiers mètres à ceux de la 4e épreuve. Un rythme vraiment pas à la convenance de Night In Seattle qui a besoin que le train soit sélectif pour faire parler sa belle pointe de vitesse.
A l’avant donc, le leader eut tout le loisir d’imposer son rythme. Le sprint fut lancé au passage de la route. Alpha Pegasi, qui courut la majeure partie de la course le nez au vent, prit sa foulée alors que le favori était toujours en embuscade en avant-dernière position.
M L Jet aborda la dernière courbe avec plein de prétentions. Derreck David avait choisi d’amorcer son attaque complètement en épaisseur sur Night In Seattle alors qu’Alpha Pegasi était déjà sous pression. L’élève d’Alain Perdrau fit illusion en début de ligne droite mais pas pour longtemps. Il baissa de pied quelques foulées plus loin. Night In Seattle progressa comme attendu à l’extérieur mais il donna du fil à retordre à Derreck David lorsqu’il versa sur Alpha Pegasi. En tentant de le redresser, le Sud-Africain perdit de précieuses secondes qui lui allait coûter cher dans la dernière partie de la ligne droite car le temps qu’il remette son coursier sur le bon pied, M L Jet avait déjà fait le trou. Le vainqueur de la Duchesse termina certes à la vitesse du vent, mais le but arriva trop tôt pour lui. Donavan Mansour put laisser éclater sa joie car M L Jet a réussi là où Bold Inspiration a échoué dans la Duchesse. Temps de la course: 1.26.30.
En s’adjugeant cette première manche du championnat des 4 ans, M L Jet a démontré qu’il est un des meilleurs coursiers acquis cette saison. Si son objectif premier reste ce championnat, il n’est pas impossible que son entourage ait d’autres visées avec lui, notamment le Barbé et la Coupe d’Or. Quant à Night In Seattle, il est fort probable qu’il demande un peu plus de distance, vu le style dans lequel il a terminé sa course. La déception est venue d’Alpha Pegasi qui, pour la deuxième fois, a été victime de son excellent départ alors même que son entourage voulait le courir caché.