La cérémonie récompensant les officiers de police promus s’est tenue, hier matin, aux Casernes centrales. Après la parade, à 8h30, c’est le Commissaire de Police, Dhun Iswur Rampersad, qui s’est chargé de l’ouverture de la cérémonie en prononçant un discours officiel, afin de féliciter les policiers bénéficiant d’une promotion. Entre soulagement et appréhensions, nous retrouvons 362 policiers promus, dont 12 femmes. Cette année, 15 policiers passent au rang d’Assistant Commissaire de Police (ACP), 20 au poste de Surintendant de Police (SP), 99 au rang d’Assistant Surintendant de Police (ASP), dont 2 femmes, 138 au rang de Chief Inspector (AC), notamment 10 femmes, 10 au poste d’Inspecteur, 19 au poste de sergent et 61 au poste de caporal. Les policières Thomas et Sawoky sont, notamment, les heureuses bénéficiaires du titre d’ASP. Après 42 ans au service des forces de l’ordre, c’est avec joie que l’ASP Thomas exprime sa fierté. Cette ancienne CI, actuellement postée à la Family Protection Unit, explique que « c’est une grande récompense. Ma famille est également très fière car j’ai consenti à de grands sacrifices. Je dois dire que c’est la cerise sur le gâteau.  » En effet, son dur labeur ne cesse de porter ses fruits car il y a tout juste un mois, elle a également été nommée Présidente au comité du groupe Women in Uniform, qui opère en vive collaboration avec l’Ambassade d’Australie et le High Commissionner des États-Unis. Cette association vise à promouvoir le travail des femmes en uniforme de la société, à savoir les membres de la Fire Brigade, les nurses, les officiers de prison et les policières, entre autres. Par ailleurs, l’ASP Sawoky, qui a également été fraîchement promue, se dit fière du poste qui lui a été offert ; « Avec 40 ans au service des forces de l’ordre, j’ai eu l’occasion de travailler un peu partout, à la NSF, au Traffic Branch, et même au Ministère de la Femme. Je suis heureuse car je dois dire que j’ai assez attendu avant de bénéficier de cette promotion. » Toutefois, les appréhensions restent les mêmes, malgré leurs nombreuses années de service, ces dernières espèrent désormais être à la hauteur de leur nouveau rôle. « Le challenge est grand mais cela fait six ans que je suis sur le terrain à la Central Division, en tant que CI ; je pense pouvoir relever le défi », explique l’ASP Sawoky. Il en est de même pour l’ASP Thomas, qui compte, elle, gravir les échelons aussi longtemps que possible ; « À présent, notre devoir est de justifier la confiance qui a été placée en nous. »