La fête de fin d’année de Mauritius Telecom et le lancement du nouveau boîtier de My.t le week-end dernier auraient coûté un pactole. La somme avoisinant les Rs 50 millions est évoquée dans certains milieux. Cette somme est jugée « trop élevée » par le gouvernement, qui aurait demandé un “breakdown” pour voir si les dépenses sont justifiées. Au niveau des sources de cette entreprise d’État, des téléphones ont été offerts comme présents à certaines personnes dont la performance a été « très appréciée » l’année dernière. Il se chuchote que MT a renouvelé avec des profits records. D’où la raison d’avoir organisé deux fêtes grandioses.

Par ailleurs, certains membres de la compagnie ne cachent pas leur mécontentement à l’effet que la société de sécurité Brinks ne travaille plus pour Mauritius Telecom. Selon nos renseignements, elle sera remplacée par la compagnie Edmond à partir de lundi. D’autre part, le Voluntary Retirement Scheme de l’entreprise ne réjouit pas les employés qui souhaitent partir à la retraite. Appelés pour une séance d’informations au courant de la semaine, ils n’ont pas caché leur mécontentement à la suite de la réunion.