Dans son excitation à la suite du jugement du Privy Council en faveur du Premier ministre, Pravind Jugnauth, la MBC est allée recueillir des réactions des membres du public à l’intérieur du caveau du Père Laval, à Sainte-Croix, et ce sans avoir obtenu au préalable l’autorisation nécessaire.

Le diocèse de Port- Louis, tout en reconnaissant que « toute personne est libre d’exprimer son point de vue concernant le verdict du Privy Council », se dit néanmoins « outré » par cette « intrusion dans un lieu religieux » et en a fait part dans une lettre de protestation adressée hier à la station de télévision nationale. Dans cette lettre de protestation, le père Gérard Mongelard, porte-parole du diocèse de Port Louis, s’interroge sur « le sens de cette démarche journalistique » et se demande s’il fallait vraiment aller au caveau du Père Laval afin de trouver des personnes voulant s’exprimer sur un tel sujet.

Et le père Mongelard d’appeler les journalistes de la station publique « à davantage de discernement » dans l’exercice de leur métier et « au respect de la pratique religieuse et des lieux de culte ». Selon le diocèse de Port- Louis, de nombreux fidèles catholiques ainsi que des Mauriciens d’autres religions ont exprimé leur indignation par rapport « à l’instrumentalisation de ce lieu de culte, qui leur est si cher ». Notons d’ailleurs que ce reportage de la MBC dans ce lieu de culte à Sainte-Croix a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.