Par ailleurs, l’enquête du CCID sur l’affaire des Joint Accounts de la MCB tire à sa fin. Depuis ce matin, l’un des derniers protagonistes, en l’occurrence le Chief Executive (Banking) Anthony Withers, est entendu par les enquêteurs de la police. Après cette étape, le dossier devra être transmis au Directeur des poursuites publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, pour la suite pénale de cette affaire.
Anthony Withers, qui est arrivé aux Casernes centrales vers 9h10 ce matin, devra être entendu sur deux épisodes majeurs de l’affaire Michèle Tsang Ping, qui se dit victime d’une décision de la banque la privant de ses droits sur des comptes conjoints avec une ancienne employée de la banque, Patricia Smith. La première étape porte sur une décision intervenue en novembre 2011 avec, pour effet, que les dépôts sur les Joint Accounts avec des dépôts initiaux de Rs 5 millions – avaient été transférés au département Private Banking avec, pour unique bénéficiaire, Vanessa Brown, la nièce de Patricia Smith.
Autre épisode suscitant l’intérêt du CCID sur les explications du Chief Executive (Banking) de la MCB au sujet des événements du 20 mars 2012. Ce jour-là, Michèle Tsang Ping avait fait ressortir, dans ses dépositions, qu’elle avait fait l’objet de menaces si elle ne remboursait pas les retraits effectués précédemment de ces Joint Accounts. Elle soutient que la MCB l’a privée de ses droits en tant que cliente.
A ce jour, le CCID a procédé à l’interrogatoire de cinq cadres de la MCB, à l’exception d’Anthony Withers. Trois d’entre eux ont été inculpés provisoirement pour complot, en l’occurrence la Head of Legal Department Roselyne Lebrasse-Rivet, la Chief of Staff Accounts et Accounts Executive Roxanne Potié et le Private Bank Dominique d’Unienville.