Le board du Media Trust – nouvellement constitué l’an dernier – a déjà un calendrier fort chargé. Comme l’a expliqué son président, Lindsay Rivière, le coup d’envoi sera donné le 23 janvier avec le grand  Prix Nicolas Lambert 2015. Ce prix vise à récompenser le/la journaliste qui se sera distingué(e) l’année dernière.   L’événement aura lieu à l’Hennessy Park Hotel à 19 h en présence de la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim.
Cinq trophées seront décernés en parallèle au grand Prix Nicolas Lambert au cours de ce dîner de gala de la presse. Les récompenses iront à la meilleure photo de l’année, le meilleur article, la meilleure production radiophonique, la meilleure production multimédia et le meilleur article d’investigation, en collaboration avec Transparency Mauritius. Le délai pour la soumission des envois avait été fixé au 4 janvier. L’invitation avait été lancée aux journalistes et photographes de presse de Maurice et de Rodrigues afin qu’ils envoient leurs meilleurs articles et photos. Le jury, qui sera appelé à choisir les meilleurs envois, est constitué de Toriden Chellapermal, directeur de la MCCI Business School, du Dr Vijaya Teelock, de l’UOM, le Dr Michael Atchia, Roukaya Kasenally, de l’UOM, Rajen Bablee, directeur de Transparency Mauritius, et Ashok Radhakissoon.
Lindsay Rivière rappelle que l’une des missions du Media Trust est de former les journalistes. Ainsi, une formation, en collaboration avec l’ambassade américaine et Transparency Mauritius, sera offerte du 15 au 19 février sur le thème “Investigative Journalism: Financial Crimes”, par Lucinda Fleeson. Une formation de cinq jours sera également donnée du 29 janvier au 4 février et sera mise en place par Audrey Vacher, ancienne journaliste de 5-Plus, aujourd’hui chef d’édition à Libération.
D’autres formations sont aussi prévues. Elles engloberont notamment les thèmes “The Constitution of Mauritius”, “Functions of Parliament”, “Media Laws in Mauritius”, “Local Government Legislations”, “Economy & Finance”, “Financial Journalism”, “The Judiciary”, “Histoire de la presse mauricienne”, “Système électoral” et “Rodrigues – Les nouvelles réalités”. «Le  Media Trust envisage aussi la possibilité de mettre en place une école de  journalisme. Nous travaillerons avec les groupes de presse avant les recrutements des jeunes journalistes en vue de s’assurer qu’ils bénéficient d’abord d’une formation. Il y aura aussi un diplôme international pour les journalistes souhaitant parfaire leur écriture ou travailler à l’étranger. » Le Media Trust prévoit aussi une conférence avec Laurent Joffrin, directeur de Libération, le 2 février à l’Hennessy Park Hôtel à 17 h. Ce dernier s’adressera aux journalistes et aux autres professionnels des médias. Le 5 février, Laurent Joffrin animera une conférence destinée au grand public à l’Université de Maurice, au Lecture Theatre 2, à 17 h. Au programme : “La survie de la presse papier. Comment Libération a fait pour changer son format pour survivre ?” et “Les journalistes face à la montée du terrorisme et de l’intolérance”.