Photo archive

« Est-ce que toutes les vérités ont été révélées malgré l’enquête de l’ICAC?« . C’est la question que s’est posée le président du Mouvement Patriotique (MP), Alan Ganoo, cet après-midi en conférence de presse.

Le président du MP est revenu sur l’audience cette semaine devant le Privy Council, et ce concernant les débats sur l’acquittement de Pravind Jugnauth dans l’affaire MedPoint. Cette audience « a permis aux Mauriciens de prendre connaissance de cette sordide affaire qu’est la saga MedPoint », a-t-il déclaré.

Le MP, qui ne souhaite pas pronostiquer sur le jugement des Law Lords, espère que celui-ci soit connu au plus vite, des affaires juridiques en cours à Maurice y dépendant. De plus, Alan Ganoo a demandé que la Prevention of Corruption Act (PoCA) soit revue « pour éviter d’autres failles », réclamant qu’un Select Committee soit institué pour se pencher sur la question.

Alan Ganoo, qui a participé à un forum débat de la CTSP cette semaine, a plaidé pour que l’Employment Rights Act et l’Employment Relations Act soient amendées, « comme promis par l’Alliance Lepep ». Il s’est également élevé contre le traitement discriminatoire subi par les habitants de Roche-Bois, suivant le recrutement effectué récemment à la Cargo Handling Corportation, où « la majorité de ceux recrutés viennent de régions plus éloignées ».

Jean-Claude Barbier s’est, de son côté, élevé contre « la tendance dictatrice du gouvernement ». Il a demandé que l’accord entre Maurice et l’Inde par rapport à Agaléga soit rendu public.

Pour sa part, Tania Diolle a critiqué le ministère des Arts et de la Culture dans la mise en place d’un musée de l’esclavage, souhaitant que les autorités adéquates prennent l’affaire en main, soit le Nelson Mandela Centre for African Culture.

Quant à Anand Awootar, président de la commission éducation du MP, il a appelé à ce que la MITD soit revalorisée, en évoquant la question des critères d’admission en Lower VI. Ainsi ceux ne pouvant accéder en HSC ne seront pas laissés pour contre, a-t-il indiqué en substance.