Une inculpation provisoire sous la Prevention of Terrorisme Act au Bail and Remand court a été logée contre Ish Sookun en début d’après-midi dimanche. La police ayant objecté à sa remise en liberté, il a dû passer sa deuxième nuit en cellule. Il est en de même pour son partenaire d’affaire Kishan Sooklall.
Ish Sookun employé à LSL Digital de la Sentinelle, qui s’est fait connaître du grand public dans l’affaire de la Biometric ID Card, est soupçonné d’être mêlé à l’affaire de l’email de menaces terroristes du 20 courant au PMO mettant le pays en alerte maximale vendredi dernier.
Il est le propriétaire d’un cybercafé à Curepipe d’où serait parti les menaces terroristes. Son partenaire Kishan Sooklall en est le gérant. Ils passeront de nouveau en cour lundi où leur motion de remise en liberté sera débattue.
Ish Sookhun a retenu les services Mes Sanjeev Teeluckdharry et Eriksson Moneeapillay alors que Kishan Sooklall n’a jusqu’ici pas fait appel à un avocat.