Le 22 décembre. C’est la date à laquelle sera lancé le “free passenger service” du Métro express. Ce service entrera en vigueur ce jour-là à partir de 11 h et s’étendra jusqu’au 5 janvier.

L’annonce a été faite ce mardi 17 décembre lors d’une conférence de presse du ministre du Transport, Alan Ganoo, à Ebène.

Le “commercial service” débutera le 6 janvier avec la mise en opération des “feeder buses”.

Le ministre devait souligner que les certificats requis pour la mise en opération du métro ont été obtenus.

“Je suis honoré d’avoir été associé à ce projet”, a déclaré Alan Ganoo. “Je félicite Nando Bodha (ancien ministre du Transport, NdlR). Il a été à la hauteur du projet”.

Le ministre a soutenu que “Metro Express Ltd a été l’architecte de ce projet”.

”Nous sommes confiants de terminer cette deuxième phase dans les temps”, a-t-il affirmé.

Il est expliqué que le retard dans la mise en opération des trams gratuitement au public est en partie par rapport au certificat de conformités d’Ital Certifier attendu en vain. Metro Express Ltd a finalement opté pour un autre « procurement exercise » et la société singapourienne, Metro Transit Solutions, a finalement obtenu le contrat le 23 novembre 2019 pour cet exercice. Le certificat de conformité a finalement été délivré par cette entité le 16 décembre 2019.

Le ministre du Transport et du Light Rail, Alan Ganoo, explique que les contraintes et « l’équilibre qu’il nous faut garder » oblige à réduire le service gratuit aux usagers du metro express à 15 jours au lieu d’un mois comme annoncé initialement, car le système coûte Rs 1,2 millions par jour.

Suivez la conférence de presse en live